07232019Headline:

Côte d’Ivoire/Situation socio-politique: le responsable de la JPDCI Innocent Yao fait une révélation sur le père fondateur du FPI

Lundi 17 Juin 2019– Innocent Yao, président de la jeunesse rurale du PDCI –RDA a profité de son intervention à l’assemblée générale de la jeunesse du FPI « Gbagbo ou rien  » pour se prononcer sur la crise qui secoue le front populaire ivoirien.

Hier dimanche 16 juin 2019, Innocent Yao, invité par Nestor Dahi  de la JFPI a déclaré depuis la résidence des « Gbagbo » à la Riviera Golf, à Cocody  que Henri Konan Bédié sait que le père fondateur du FPI  s’appelle Laurent Gbagbo.

Convaincu que la division au FPI est du fait du pouvoir d’Abidjan, le premier responsable de la jeunesse rurale du PDCI a fait remarquer, qu’eux jeunes du plus vieux Parti ivoirien ont vite compris cette situation.

« Au front populaire ivoirien, le pouvoir en son temps avait créé une scission, mais nous jeunes du PDCI-RDA  très tôt on avait compris. Quand ça commencé les gens on dit que le président Henri Konan Bédié voulait rentrer dans le faux, Bédié sait que le père fondateur du FPI  s’appelle Laurent Gbagbo. A ce titre le président Henri Konan Bédié a envoyé le professeur Maurice Kakou Guikahué à aller voir son frère le président Laurent Gbagbo, le secrétaire général Assoa Adou  était témoin pour aller lui dire nous sommes tous enfants de Côte d’Ivoire. Le secrétaire général Assoa Adou  s’est rendu à Daoukro pour porter le message du président Laurent Gbagbo au président Henri Konan Bédié », a révélé Innocent Yao.

Il a également plaidé pour que des tournées conjointes PDCI et FPI puissent être initiées pour aller sur le terrain afin de prôner le pardon et la réconciliation. 

Rappelant qu’il était temps pour que les jeunes de Côte d’Ivoire puissent se retrouver pour sauver leur pays, Innocent Yaoa devant le secrétaire général du FPI  « Gbagbo ou rien », Assoa Adou  noté que sa présence à ce rendez-vous de la JFPI témoigne la solidarité de son parti au FPI et qu’il est important que tous les partis politiques confondus puissent se mettre ensemble pour penser à l’avenir de la Côte d’Ivoire.

« Le 30 août 2018 nous sommes retrouvés au plateau lors d’une conférence de presse conjointe pour montrer aux yeux du monde qu’il était tant pour que les jeunes de Côte d’Ivoire nous puissions nous retrouver pour sauver notre pays. Nous sommes ici encore pour vous témoigner notre soutien et notre solidarité. Et vous montrer que la jeunesse du PDCI-RDA est aujourd’hui consciente de la situation que vit notre pays.

À ce titre je voudrais une fois encore vous saluer et vous féliciter pour ce courage. Monsieur le secrétaire général du front populaire ivoirien, le Dr Assoa Adou, il y a quelque temps le PDCI-RDA sorti du RHDP, le président du parti avait demandé que tous les enfants de Côte d’Ivoire de tous les partis politiques confondus nous puissions nous mettre ensemble et penser à l’avenir de la Côte d’Ivoire », a-t-il martelé.

Lire sur koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment