12142018Headline:

Côte d’Ivoire, Société: Ouattara Kouakou Souahibou se prononce au sujet de la démission du président de la CNJCI

« (…) Le Président Edima N’Guessan Emmanuel est et sera à son poste jusqu’à la fin de ses 3 ans voulu par le congrès. »

Ces propos sont du vice-président du Conseil national de la jeunesse de Côte d’Ivoire (CNJCI), Ouattara Kouakou Souahibou assurant, la suppléance du Président National présentement au Sénégal sur invitation du Gorée Institute en réaction à la sortie récente du Collectif des délégués.
Le Collectif à l’issue d’une rencontre a exigé récemment la démission du Président national pour la non participation du CNJCI au festival international de la jeunesse et des étudiants à Sotchi ( Russie ), son absence remarquée au 5ème congrès ordinaire de l’UPJ tenue à Khartoum (Soudan) etc.
Il prévient que «ce genre d’agissement d’une autre époque ne peut plus prospérer en Côte d’Ivoire.»
Ouattara Kouakou Souahibou invite tous les délégués CNJCI à continuer sereinement le travail remarquable qu’ils abattent déjà sur le terrain sans moyens d’ailleurs en attendant la subvention que l’Etat a prévu pour le fonctionnement du CNJCI et encourage tous les jeunes de Côte d’Ivoire à épouser les valeurs citoyennes qui feront d’eux de nouvelles personnes véritablement utiles pour la nation.
Le Vice-Président rassure ses camarades jeunes que le Président du CNJCI, Edima N’Guessan Emmanuel, rentre en Côte d’Ivoire ce samedi 03 mars 2018 à 18h00, à l’aéroport Felix Houphouët-Boigny de Port Bouet.
Délégué CNJCI régional du Gontougo, M. Ouattara dénonce l’attitude des délégués frondeurs et les informent que le sujet de démission du Président a été abordé en divers, le mercredi 28 février dernier avec la tutelle au cours de sa rencontre hebdomadaire.
«Je peux vous assurer que les arguments qu’ils ont brandi ne tiennent pas debout les uns après les autres et mettent à nu un complot déjà avorté par votre vigilance et votre détermination à ne pas encourager les comportements anti démocratiques dans notre génération, Au nom du Président je tiens à vous féliciter et vous remercier, » précise le Vice-président.
Il demande enfin à ses frères du collectif (6 délégués) de se ressaisir et de travailler dans l’union pour écrire avec beauté l’histoire du CNJCI dont ils sont les précurseurs dans l’intérêt de la jeunesse ivoirienne.
SOURCE: Koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment