03252017Headline:

Côte d’Ivoire: Soro réélu Président de l’Assemblée Nationale avec 230 voix sur 253 députés votants

La séance inaugurale de la législature 2016-2020 s’est tenue lundi après-midi à l’Assemblée nationale en présence de plusieurs ambassadeurs accrédités ainsi que la représentante spéciale de l’ONU en Côte d’Ivoire comme constaté sur place par KOACI.

Cette séance, présidée par le député d’Adjamé, Mamadou Diawara, doyen d’âge était assisté des deux plus jeunes députés de cette législature était consacrée à l’élection du nouveau Président de l’Assemblée nationale.

Deux candidats se disputaient le perchoir, notamment Guillaume Soro et Méambly Evariste.

Le Président sortant, candidat RHDP de Ferké,Guillaume Soro a été reconduit à son poste sans grande surprise avec un score de 230 voix contre 12 pour son adversaire, du groupe parlementaire “Agir pour le peuple”, Evariste Méambly et 10 bulletins nuls.

Ce sont au total, 251 députés qui ont pris part à cette scéance inaugurale et 252 ont voté sur les 253 siégeant à l’Assemblée nationale.

Par ailleurs, il faut noter que la candidature du Méambly Evariste a été l’objet de contestation par un député parce qu’elle n’était pas conforme aux règlements et dispositions de l’Assemblée nationale.

En effet, il a reproché au député de Fakobly le non respect de l’article 12 parce qu’il s’est présenté sous la bannière d’un groupe parlementaire en gestation, “Agir pour le peuple”.

Le député qui a fait cette observation avait demandé au député, Méambly Evariste, le retrait pur et simple de sa candidature. Ce dernier a été suivi par certains de ses collèges vu le tonnerre d’applaudissement qui a envahi l’hémicycle après son intervention.

En prenant la parole, quand bien même sa candidature ne rentrait pas dans les normes, le Président de séance a demandé au député Fakobly s’il maintenait toujours sa candidature.

“Je maintiens ma candidature,” a insisté Méambly Evariste qui a par ailleurs donner les raisons du maintien de sa candidature.

Il a regretté le fait que l’Assemblée nationale soit reléguée au 4ème rang des institutions, qu’elle ait perdu le dauphinat et qu’elle soit désormais rangée dans le musée des souvenirs.

La suite on l’a connait il sera laminé par le président sortant de l’Assemblée national qui l’a battu par un score sans appel.

Il faut enfin souligner qu’avant ce scrutin uninominale secret, Ahmadou Soumahoro avait donnait des consignes aux députés au nom des partis du RHDP, le PDCI et le RDR à voter pour le Président sortant parce que selon lui, il a réalisé un bilan positif durant précédentes années.

Wassimagnon, Abidjan

koaci

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment