03272017Headline:

Côte d’Ivoire: Soro révèle avoir été «sollicité» par Ouattara pour l’écriture de la constitution et..

soro-ado

Guillaume Soro  a révélé mardi lors de son discours au parlement que le chef de l’Etat l’avait sollicité pour l’écriture du projet de loi de la nouvelle constitution.

« Le Président de la République lui-même, m’ayant fait confiance, quand il a décidé de procéder à l’écriture d’une nouvelle constitution, si je n’ai été, peut-être pas le premier, mais certainement le deuxième à qui le Président de la République a confié son intention, sa vision, sa philosophie sur ce texte constitutionnel » a déclaré l’actuel dauphin constitutionnel avant d’ajouter: « Je m’en vais vous dire que bénéficiant de ce privilège fortement apprécié, j’ai été à ses côtés pour co-penser, réfléchir l’actuelle constitution. »

Au sujet de la vice-présidence, orientée contre sa personne en vue de le contraindre dans son ambition présidentielle en 2020 selon certains observateurs,Guillaume Soro  a justifié que cette dernière a été créée pour éviter «les écueils» dus à l’obligation faite au dauphin constitutionnel d’organiser des élections en 90 jours comme dans l’ancienneconstitution Search constitution et qui donnerait la possibilité, dans la continuité de l’Etat, de préserver la stabilité.

Concernant le vote du projet de loi malgré les voix discordantes, l’ex premier ministre a signifié ceci. « Je pense que les députés n’avaient pas pour vocation de s’interposer et de constituer un obstacle supplémentaire au peuple, seul souverain pour se prononcer sur ce projet de constitution. »

Une déclaration qui n’est pas sans conséquences au regard des prérogatives des députés.

Reste désormais à savoir si celui qui pourrait être, à l’image d’autres, désigné vice-président, souhaite donner raison à ceux qui jugent l’actuel parlement en le qualifiant de caisse de résonance.

Donatien Kautcha, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment