08172017Headline:

Côte d’Ivoire: Sorti de prison, le 7 juin ,l’ex-ministre Hubert Oulaye reprend la tête du comité de contrôle du FPI

Libéré de prison le 7 juin après deux ans de détention, l’ancien ministre ivoirien Hubert Oulaye, cadre du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) devrait être réinstallé le 15 juillet à la tête du comité de contrôle, la structure chargée au sein du parti d’enregistrer et de valider les candidatures à la présidence, a-t-on appris lundi auprès de son entourage.

Le comité de contrôle du FPI avait validé en novembre 2014, la candidature du fondateur du parti, Laurent Gbagbo, à la présidence face à l’actuel président Pascal Affi N’guessan, ouvrant la voie à une crise interne qui perdure.

Interpellé en mai 2015, il est accusé d’ “assassinat et complicité d’assassinat’’ de militaires de la mission des Nations-unies dans l’ouest du pays. Il devrait « comparaitre libre devant les assises prochaines », avait souligné son avocat, Me Rodrigue Dadjé, sans donner de date.

Sept Casques bleus nigériens de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (Onuci) et huit civils avaient été tués en juin 2012 non loin de Guiglo, une région dont est originaire l’accusé.

Hubert Oulaye était rentré fin 2014 du Ghana où il vivait en exil depuis la fin de la crise politico-militaire et intégré le camp contestataire des cadres du FPI, secoué des mois par une crise interne.

Alerte info/

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment