06122021Headline:

Côte d’Ivoire : sorti d’une formation intensive, un groupe de gendarmes frappent une journaliste à Adjamé

En Côte d’Ivoire, une journaliste a été bastonnée par des gendarmes sortis de leur formation. La journée du dimanche 09 mai 2021 a été marquée par un drame. Une journaliste en plein reportage, impuissante s’est faite frappé par des gendarmes qui sont censés protéger les citoyens .

“Je viens d’apprendre que malheureusement, c’est le comportement des élèves gendarmes à leur sortie de promotion. Je trouve cela irresponsable pour un corps qui doit assurer la sécurité non seulement des personnes et des biens, mais celle de nos frontières. Ils peuvent le faire entre eux à l’école ou se rendre à Kafolo pour affronter les terroristes que de bander leurs muscles sur d’innocents citoyens. C’est tout simplement révoltant et honteux”, témoigne un confrère sur la plateforme Whatsaap “UNIVERS NUMÉRIQUE (UN)”.

Son témoignage : “ils m’ont tirée vers eux en disant “toi tu es trop jolie, passe ici”. Et ils ont commencé à me frapper “. La journaliste qui pleurait au téléphone, a montré via WhatsApp des photos de traces de bastonnade sur son corps.Selon Joël Nianzou, président de la Plateforme de la Presse numérique de Côte d’Ivoire, la hiérarchie de la Gendarmerie promet des suites. Quant à la victime , elle est conduite à l’hôpital militaire pour des soins.

Sapel MONE

Comments

comments

What Next?

Recent Articles