08212017Headline:

Côte d’Ivoire: Soul to Soul, chef protocole de Soro n’a plus « la liberté d’aller et venir », « une partie » de ces armes « a été récupérée »et..

Côte d’Ivoire: Soul to Soul, chef protocole de Soro n’a plus « la liberté d’aller et venir », des officiers supérieurs auditionnées (procureur)

Edwige FIENDE

Visé par une enquête sur la découverte de cache d’armes à son domicile à Bouaké (Centre ivoirien), Souleymane Kamaraté dit « Soul to Soul », le directeur de protocole du président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro, « n’a pas la liberté d’aller et venir », a indiqué mercredi le procureur de la République Richard Adou.

M. Kamaraté « n’a pas la liberté d’aller et venir comme un citoyen le ferait sans s’en référer au procureur que je suis, dans le cadre de l’enquête », a précisé M. Adou, lors d’une conférence de presse.

Le 15 mai, des militaires ont emporté une « quantité importante » d’armes de guerre neuves » qui étaient entreposées dans une villa appartenant à M. Kamaraté », à Bouaké, le fief de l’ex-rébellion, lors de la mutinerie du 12 au 16 du même mois.

Selon le procureur, « une partie » de ces armes « a été récupérée ».

Le directeur de protocole du président de l’Assemblée nationale, a été auditionné plusieurs fois à la brigade de recherche de la gendarmerie d’Abidjan pour cette affaire.

Au total « sept personnes » dont des « officiers supérieurs » ont été auditionnées, a expliqué le procureur, ajoutant que les « auditions se poursuivent ».

Alerte info/

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment