08212017Headline:

Côte d’Ivoire/ Sur les épaules de Yasmina comme Moise

Auréolée de sa brillante victoire aux législatives du dimanche 18 octobre dernier, Yasmina Ouégnin, député de Cocody, porte sur ses épaules l’espoir d’une nouvelle classe politique avec l’alternance en 2020 à portée de main.

Ascendance politique. Ce n’est un secret pour personne. Après avoir fait mordre la poussière au régime d’Abidjan, la dernière fille de l’ambassadeur Georges Ouégnin, directeur du protocole d’État de la République de Côte d’Ivoire durant 41 ans, monte en puissance dans les cœurs des Ivoiriens. Certains la considèrent d’ores et déjà comme le chef de file de l’opposition. Mieux, la future première présidente de la République. Une ambition qui n’aura rien d’une surprise aux yeux des observateurs avérés de la politique ivoirienne. D’emblée, le dédale de la crise au Front populaire ivoirien (FPI) ouvre la voie à tout acteur politique crédible dont la barbichette n’est de surcroit point trempée dans la crise militaro-politique survenue de 2002 à 2011. Puis, les Ivoiriens las de la politique, ont pourtant, retenu leur souffle avant de célébrer le triomphe de la vérité sur la forfaiture.

Yasmina comme Moise

Certains Ivoiriens n’hésitent plus à établir une comparaison entre la benjamine de la famille Ouégnin et Moïse, l’un des personnages les plus importants de la Bible hébraïque. Pour ces détracteurs du pouvoir d’Abidjan, à l’instar du prophète Moïse, Yasmina Ouégnin a côtoyé le roi Ouattara. Désormais, elle sortira le peuple ivoirien de la servitude, suite au règne sans partage dudit roi pour le conduire à sa libération.

 

La montagne accouchera-t-elle d’une souris ?

Les multiples espoirs que suscite la ravissante et charmante Yasmina, le régime Ouattara en est pleinement conscient. De sources concordantes, la députée qui vient à peine de rempiler est courtisée par le pouvoir en vue d’un retour dans sa famille politique. Quitte à faire d’elle ministre ou ambassadrice. Une diversion qui ne vise qu’à la dissuader de ses objectifs les plus ambitieux. Cette offre qui lui sera à coup sûr préjudiciable. Car susceptible de tuer ses projets dans l’œuf. Fort heureusement, Yasmina peut marcher la tête haute. Ce ne sont pas les soutiens qui lui font défaut au point de solliciter le parapluie RHDP ou de faire la courbette devant Bédié comme certains sous le fallacieux prétexte de respect de la tradition Akan.

imatin

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment