03232017Headline:

Côte d’Ivoire /Tension chez les pro-Gbagbo : Sam l’Africain lance un defi a Abou Drahamane Sangaré

sam africain3

Tension chez les pro-Gbagbo : Sam l’Africain veut traduire Abou Drahamane Sangaré en justice

l’Africain s’en est pris particulièrement à Abou Drahamane Sangaré, le président de l’aile dure du FPI dans les palabres entre les pro-Gbagbo.

Sur sa page Facebook, le président de la Nouvelle alliance de la Côte d’Ivoire (Nacip) a attaqué avec virulence Sangaré qui est présenté comme le sage du FPI et appelé à ce propos ”le gardien du temple”. «Quand on est sage, on ne fait pas choco avec des vestes rouges », a affirmé Sam l’Africain, dans un post sur Facebook, dans la nuit du samedi 9 avril 2016. Abou Drahamane Sangaré est reconnu pour son habillement un peu atypique. Trop souvent, il se vêt de costume de couleurs vives.

Par ailleurs, Sam l’Africain qui se considère comme une victime des caciques pro-Gbagbo a lancé un défi à Sangaré. Celui de rendre visite à Gbagbo pour lui montrer sa loyauté. Dans le cas contraire, il traduira Sangaré devant la justice. «On a un combat à mener pour Gbagbo. Chaque chose a son temps. Le temps est venu de cesser les petites querelles d’intérêts personnels. Que ceux qui m’attaquent aillent à la CPI pour rendre visite au Président Gbagbo. C’est moi son avocat cadeau qu’il a eu. Pour finir, je vous dis que si tu es avec Gbagbo, tout est avec toi, mais si tu n’es pas avec lui, tout te quitte. Je donne un mois à Aboudramane Sangaré, s’il ne se rend pas à La Haye pour innocenter Gbagbo, je le traduis devant les tribunaux», a-t-il défié.

La sortie de Sam l’Africain avait aussi pour motif l’emprisonnement de Samba David. A ce sujet, l’Africain regrette qu’il soit abandonné en prison par les dirigeants de la Coalition nationale pour le changement (CNC) dont fait partie le FPI de Sangaré. «J’ai été voir le jeune frère Samba David, comme je l’ai promis à ses parents. Le jeune frère est en prison, à la Maca à cause de la CNC. Mais depuis qu’il est là bas, aucun responsable delà CNC ne lui a rendu visite. Et je lui ai promis de me battre pour sa libération, pour l’accompagner chez ses parents », fait savoir le président de la NACIP

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment