05262019Headline:

Côte d’Ivoire/ Tension socio-politique: Soro impose son rythme à la politique ivoirienne

Guillaume Soro a achevé, samedi 11 mai, une tournée dans le nord du pays par une réunion de son comité politique dans la ville de Katiola. L’ex-président de l’Assemblée nationale sillonnait les routes de la région depuis la mi-avril à la rencontre de la population, des chefs traditionnels et représentants politiques locaux. Une tournée aux airs de campagne pour celui qui cache de moins en moins ses ambitions présidentielles pour 2020.

« Proposer une nouvelle offre politique aux Ivoiriens », c’est l’ambition affichée par le comité politique de Guillaume Soro, même si ses contours restent très flous.

Après ce premier « bilan d’étape », l’ancien chef de l’Assemblée nationale dit vouloir prendre des mesures pour « instaurer » à l’avenir « un État de droit authentique » en Côte d’Ivoire…

Ces dernières semaines, Guillaume Soro s’est livré dans le nord du pays à une série de rencontres, dans le cadre d’une tournée d’« explications » qui n’a pas toujours été du goût du RHDP.

La coalition gouvernementale a même envoyé un émissaire sur le terrain pour répondre à certaines critiques formulées par Soro lors de son passage dans la région.

Il avait notamment tenu le gouvernement pour responsable de la mévente de l’anacarde, alors que la filière traverse une crise en Côte d’Ivoire. Une sortie jugée « mensongère et démagogique » par le porte-parole du gouvernement.

Guillaume Soro semble en tout cas vouloir continuer à imposer son rythme, puisqu’il promet déjà de poursuivre sa tournée aux quatre coins du pays.

Lire sur en route pour 2020

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment