06182019Headline:

Côte d’Ivoire/ Tension socio-politique : terrible combat entre partisans du PDCI pour la conquête de la grande région du Bélier

Toumodi, bastion du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), demeure la seule zone de la région du Bélier, à soutenir Henri Konan Bédié. Le porte-parole du Pdci, délégué communal, N’dri Kouadio Narcisse et ses pairs, résistent, pour l’instant, aux assauts des adversaires, aussi bien de Pdci-Renaissance que de Sur les traces d’Houphouët-Boigny. Aucune défection n’est annoncée au Pdci à Toumodi nonobstant le flot de ralliements des élus et cadres du Pdci de la région du Bélier, au Rhdp parti unifié, à travers les mouvements sus-mentionnés.

La lutte pour le contrôle de Toumodi est résolument engagée entre les deux gros prétendants. D’un côté, le Rhdp avec la sénatrice du Bélier, Tamini Louise, la ministre Raymonde Goudou et le député Aloco Arthur Kouassi, et de l’autre, le Pdci-Rda, en commune, avec le délégué communal N’dri Narcisse, et en département, avec Konan Simplice. A ceux-là s’ajoutent les élus Idrissa Koné, maire de Toumodi et le vice-président du conseil régional, Brou René Koffi. Face à la menace des adversaires politiques, le délégué communal N’dri Kouadio Narcisse bat le rappel des troupes, depuis plus d’un mois. Sa délégation connaît, en effet, une redynamisation.

Dimanche 31 mars 2019, a eu lieu, à la mairie de Toumodi, une réunion du Pdci qui a enregistré la présence de plusieurs cadres et élus : le maire Koné Idrissa, le conseiller économique social, environnemental et culturel, Hervé Aliali, et le conseiller régional, Djeto Kouassi. A l’occasion, le porte-parole du Pdci, N’dri Narcisse, a appelé les uns et les autres à la cohésion autour de Henri Konan Bédié. « Le président Henri Konan Bédié tient à ce que Toumodi demeure le bastion du Pdci », révélait-il. Au niveau du département, le délégué départemental Konan Simplice ne s’endort pas sur ses lauriers. Il marque sa présence dans tous les villages et hameaux pour galvaniser ses troupes.

Amédé Kouakou en renfort. Le Rhdp, dans cette bataille, a bénéficié du soutien d’un autre fils de la région : le ministre de l’Equipement et de l’Entretien routier, Amédé Koffi Kouakou, qui, selon lui, a une aile parentale à Abli, village de la commune. Amédé Kouakou a multiplié les rencontres avec la chefferie traditionnelle, les jeunes et les femmes. Le vice-président du mouvement Sur les traces d’Houphouët-Boigny a expliqué de fond en comble les raisons de leur divorce d’avec le Pdci de Henri Konan Bédié.

Quant à Raymonde Goudou, également membre du gouvernement, en plus des têtes couronnées, elle est au contact des populations. Elle a communié avec la population de la sous-préfecture d’Angoda à la faveur de la remise d’une pompe hydraulique à motricité humaine, le dimanche 10 mars 2019. La veille, la coordinatrice régionale du mouvement Pdci-Renaissance a …

Lire la suite sur linfodrome

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment