08172017Headline:

Côte d’Ivoire –Tous Les adversaires de Ouattara projettent une « grande marche le 23 mai »

essy, banny, brou, kkb

Lu pour vous

Les candidats déclarés à la présidentielle d’octobre 2015, projettent une « grande marche de l’opposition, le 23 mai prochain » (KKB), ville et lieu de rassemblement non encore spécifiés. L’on annonce la participation de Mamadou Koulibaly, d’Essy Amara, de Konan Banny et d’Aboudrahamane Sangaré à cette marche qui vise « la libération des cadres du FPI et la démission de Youssouf Bakayoko, le président de la CEI ». Ma position est simple: 1- les autorités doivent laisser les opposants organiser leur marche, et l’encadrer de façon tout à fait professionnelle. 2- les opposants doivent respecter les procédures de déclaration en vigueur et ne pas se limiter aux effets d’annonce, comme c’est souvent le cas. La démocratie, c’est aussi simple que cela. [ASK]

Doumbia Major Pas d’accord avec KKB

Le CPR, l’UDL, le CRI, le LIDER sont les partis à l’initiative de la CNC.

Au moment où la charte de la CNC n’est pas encore signée, nous apprenons l’organisation d’une marche au nom de la CNC à l’appel de KKB.
Nous déplorons de la part de KKB, ce comportement d’opportunisme qui consiste à vouloir se mettre en avant en se servant d’une coalition politique.
Il faut mettre un terme rapidement à ce genre de comportement et se plier à la discipline interne qu’on s’est imposé au sein de la CNC qui est dotée d’un conseil des présidents qui est l’instance de décision.

En tant que membre du présidium de la CNC, nous informons les ivoiriens qu’il n’a été décidé d’aucune marche au nom de la CNC dont la charte de naissance ne sera signée que ce 15 mai 2015 à 15 heures à l’hôtel Belle Cotte.

Nous invitons KKB ( Konan Kouakou Bertin) à se ressaisir et d’éviter à l’avenir ce type de comportement opportuniste et anarchiste qui peut affecter la crédibilité, le sérieux et l’image de toute la coalition.

Quand on implique des honorables personnalités telles que le premier ministre Banny, les ministres Sangaré et Essis Amara dans une marche, il aurait fallu solliciter leur avis en avance, avant de l’annoncer sur les réseaux sociaux. Avant de communiquer sur les actions à venir de la CNC, il faut que KKB prenne le soin de se plier à la procédure interne de prise de décision, en évitant ce type de comportement qui pourrait donner de lui une image d’un anarchiste, irrespectueux des procédures et de la hiérarchie interne à la Coalition.

Cette affaire que nous avons préparée depuis plusieurs années, est trop sérieuse pour qu’on la laisse se dénaturer par des comportements d’assoiffés de gloire et de lumière des projecteurs.

Dr Doumbia Major
Président du CPR

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment