11282021Headline:

Côte d’Ivoire: « Tout ce qui arrive à Soro, n’est que le résultat du sang des innocents qu’il a versé », Doumbia Major

Selon Doumbia Major, tout ce qui arrive à Soro, n’est que le résultat du sang des innocents qu’il a versé lui qui a décidé de trahir Gbagbo.

Mon frère ce n’est pas de ma faute, si votre gars ne peut pas rentrer au pays pour être candidat, il paye tout simplement les conséquences de ses choix de vie et ses choix dans la vie.

Ce n’est pas moi qui lui ai demandé de s’entendre avec Gbagbo, pour détourner en sa faveur une maison d’un coût de plus d’un milliard 500 millions.

Gbagbo lui a fait cette faveur parce qu’il était en deal avec lui. Il lui a d’ailleurs fait nombreuses autres faveurs, pour payer la paix, en croyant en sa promesse qu’il le soutiendrait pour qu’il se maintienne au pouvoir.

Il se croyait trop malin pour aller dans le sens du vent favorable et il a décidé de trahir Gbagbo à la dernière minute, en dépit des assurances qu’il avait donné à ce dernier.

Aujourd’hui Gbagbo ne veut même pas le voir en photo et le regarde comme un petit traître, comme un individu sans parole d’honneur, un homme infréquentable, qu’il refuse d’ailleurs de recevoir.

Ce n’est pas moi qui lui ai demandé d’extraire Kone Morel et Kone Moussa dit Barbu de prison, à Bouaké, pour aller les faire exécuter sans jugement. Le sang versé injustement crie toujours vengeance et quand il n’arrive pas à se venger , il agit sous forme de malédiction.

Cet homme est tout simplement maudit, tout ce qui lui arrive n’est que le résultat de la malédiction qui le poursuivra à vie pour tout le sang des innocents qu’il a versé.

Ce n’est pas moi qui l’ai poussé à dire qu’il avait une télécommande et qu’il s’est fixé un deadline, pour attaquer le pays et assassiner le President de la République.

En démocratique le pouvoir se prend dans les urnes, si tu choisis de le prendre par la voie des armes , tu te disqualifies toi-même du jeu démocratique.

Tu ne peux pas choisir de prendre le pouvoir par les armes et vouloir qu’on te laisse participer à une compétition électorale. Si on te laisse participer au jeu démocratique sans te poursuivre pour ta volonté et ta tentative de prendre le pouvoir par les armes, il est clair que tu te serviras de la compétition élective démocratique comme prétexte pour introduire les armes dans le jeu électorale.

Avant même la fin de la compétition, tu te proclamera vainqueur et tu chercheras à te servir des armes pour t’imposer comme vainqueur.

Un tel individu est dangereux pour la démocratie et c’est faire œuvre de salubrité publique, que de les retirer du jeu démocratique, car ils ne partagent pas les valeurs et les règles du jeu de la démocratie.

Votre problème c’est que vous croyez que Dieu dort,, sinon Doumbia Major n’a rien à avoir avec vos malheurs.

Lire sur Yeclo

Comments

comments

What Next?

Related Articles