09212018Headline:

Côte d’Ivoire, Transport aérien: L’aéroport de San-pédro de nouveau opérationnel

Les travaux de réhabilitation et de renforcement des aires de mouvement de l’aéroport de San Pedro qui ont bénéficié de la synergie de collaboration entre le BNETD (Bureau national des études techniques et de développement), la SODEXAM (Société d’exploitation et développement aéroportuaire, aéronautique et météorologique) et EBOMAF (Entreprise Bonkoungou Mamadou et fils) a fini par porté ses fruits.
En termes de piste, parking, bretelle, y compris la signalisation, les travaux ont été exécutés à 99 %, sous la supervision de M. Brou, Maître d’ouvrage délégué de la SODEXAM, à tel point que l’aéroport de San Pedro soit à nouveau opérationnel.
Le résultat de ces travaux de rénovation de l’aéroport de San Pedro a été présenté officiellement ce lundi 19 mars 2018, en présence du ministre du Transport, des autorités régionales, municipales, des autorités portuaires et maritimes.
« Aujourd’hui, la piste de l’aéroport de San Pedro peut être pratiquée en toute sécurité. Et, cela a été attesté, validé par nos services de la navigation qui ont effectué une mission en fin de semaine. Donc, nous pouvons affirmer que la piste est disponible », a confirmé M. Brou, Maître d’ouvrage délégué, aux travaux de réhabilitation et renforcement des aires de mouvement de l’aéroport de San Pedro.
Le ministre du Transport, M. Adama Koné a, pour sa part, saisi cette occasion pour féliciter les sociétés BNETD, SODEXAM et EBOMAF qui ont collaboré autour de ce projet de réhabilitation et de renforcement des aires de mouvement de l’aéroport de San Pedro. Selon lui, on se souvient qu’il y a 6 à 7 mois de cela, l’attention de son département avait été attirée par Air Côte d’Ivoire sur le mauvais état de la piste de l’aéroport de San Pedro, avec de graves risques à continuer à y faire atterrir les avions. Le Président de la république a donc fait injonction de stopper le trafic sur cette piste tant qu’elle ne serait pas réhabilitée.
« On a donc demandé à EBOMAF de reconstruire la piste parce qu’on connait les difficultés, le relief et le climat ici à San Pedro. Il était important qu’on tienne compte de tout cela pour qu’on ait une piste dans les standards internationaux, en termes de qualité et de longueur. C’est un investissement de plus de 14 milliards F CFA », a indiqué le ministre Adama Koné.
A toute fin utile, notons que démarrés le 14 septembre 2017 pour un délai contractuel global de six mois, les travaux de réhabilitation et de renforcement des aires de mouvement de l’aéroport de San Pedro ont été exécutés en deux phases (travaux de réhabilitation ou phase d’urgence et phase de renforcement) avec pour objectif principal l’achèvement des travaux d’urgence au 30 novembre 2017.
Malheureusement, le délai de livraison des travaux d’urgence fixé au 30 novembre dernier n’a pu être respecté et cette situation est due principalement aux fortes pluies enregistrées (45 jours de pluies ayant occasionnés des arrêts systématiques de travaux, soit 25% du délai global consommé) dans les mois d’octobre, novembre, décembre 2017 et janvier 2018 à San Pedro.
A ce jour, le taux d’avancement général des travaux est de 99% avec un délai consommé de 100% (180 jours/180 jours) au 14 mars 2018. A l’exception des travaux de reprofilage et de finition en cours, la réalisation des aires de mouvement y compris le balisage diurne sont achevés à 100%. Par conséquent, la piste de l’aéroport de San Pedro est disponible et praticable sous réserve des mesures de sureté et de sécurité aérienne conformes aux normes en vigueur.

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment