12172018Headline:

Côte d’Ivoire: Un deuxième bureau politique du PDCI ?

Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-mouvance présidentielle) a décidé mardi de se réunir en “un bureau politique d’urgence’’ pour se prononcer sur sa participation ou non aux élections municipales et régionales du 13 octobre, après une réunion de son secrétariat exécutif à Daoukro, fief de son président Henri Konan Bédié.

“Nous avons listé tous les problèmes liés au processus électoral en cours et nous avons décidé de nous en remettre à un bureau politique d’urgence’’, a confié un membre du secrétariat exécutif, joint par téléphone par Afrique sur7.

“Le secrétariat exécutif est un organe administratif qui ne peut pas décider d’un boycott ou non des élections locales’’, a précisé notre source, qui a participé à la réunion, présidée par le président du PDCI, Henri Konan Bédié.

Depuis quelques jours, le PDCI dénonce “des intimidations, chantages, pressions’’ exercés par le pouvoir sur certains de ses cadres, candidats aux élections et “l’utilisation frauduleuse’’ de son logo par la majorité présidentielle.

En outre, l’ex-parti unique demande le report des scrutins et exige la reforme réforme de la Commission électorale indépendante (CEI), faisant ainsi planer l’éventualité d’un boycott.

Dans sa publication du jour, le quotidien Le Nouveau Réveil, journal proche du parti, a même barré à sa Une : “Le PDCI va-t-il boycotter le scrutin du 13 octobre ?: Des décisions vont tomber ce matin à Daoukro’’

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment