09272022Headline:

Côte d’Ivoire: un faux officier des FACI démasqué au Tribunal Militaire d’Abidjan.

Ces derniers temps nous ont donné l’occasion d’observer la propagation d’une forme de délinquance : le faux et l’usage de faux uniforme militaire selon le constat de, AbidjanTV.Net .

Le mardi 26 juillet 2022, un individu a eu l’audace délirante de se présenter au Tribunal militaire d’Abidjan en tenue de militaire bardé du grade de Lieutenant-colonel, pour rendre visite à un greffier. Son attitude bizarre et hilarante a réveillé les soupçons d’un magistrat militaire : en effet, le Lieutenant-colonel portait le garde-à-vous aux sous-officiers.

Interpellé, il a reconnu porter un faux grade et un uniforme pour impressionner les infirmiers de la clinique Farah où se trouve hospitalisée son épouse.

Alors que faisait-il au Tribunal militaire si loin de la clinique ?

Arrêté par la Brigade de Gendarmerie d’Angré, il a été devant le parquet du Procureur de la République.

C’est le lieu de rappeler à tous, que la sécurité est une affaire de tous.

Ces individus usant de faux uniformes et de faux grades et ont souvent de fausses plaques d’immatriculation sont extrêmement dangereux pour la sécurité de la population et pour la sûreté de l’État.

Ils peuvent par ces moyens, et pour éviter le contrôle des « vrais » forces de l’ordre, transporter à bord de ces véhicules des armes, de la drogue et même faire passer des malfaiteurs ou si on y prend garde des terroristes.

Faisons donc attention ! signalons tous ces véhicules avec ce genre d’immatriculation ou tout individu suspect ou bizarre portant un uniforme de la Police, de la Gendarmerie ou des Forces Armées de Cote d’Ivoire (FACI).

Tout atelier qui confectionne des tenues militaires sans autorisation de l’Etat-major général des Armées doit être signalé à la gendarmerie ou à la police.

Dieu nous garde !

Melv

Comments

comments

What Next?

Related Articles