12152017Headline:

Côte d’Ivoire: Un flou troublant dans le choix du Candidat du PDCI aux legislatives à Port Bouet

Legislatives 2016-Port Bouet

Le dépôt des candidatures au sein du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) pour les prochaine législatives  a pris fin depuis le 15 juin dernier.

A Port-Bouët  quatre candidats ont pu déposer leurs dossiers à temps, l’un d’eux se serait finalement retiré sous la pression.

Il reste évidement trois candidats dans la course. Il s’agit du député sortant, Kouadio Konan Bertin, du Docteur Moto et de Traoré Nina.

Un seul candidat  doit être retenu par le parti pour accompagner celui du RDR dans le cadre du RHDP dans la commune.

Malheureusement, nous apprenions ce jour que le choix  du représentant du PDCI n’est pas encore fait malgré les dispositions prises en pareille situation par la Direction de cette formation politique.

Selon nos sources, le consensus ou les primaires pour départager les candidats n’est pas d’actualité, la délégation communale aurait décidé de choisir un candidat.

Les militants ne seraient pas d’accord avec cette option et interpellent la Direction de leur parti.

“Ce que nous constatons à Port-Bouët, au niveau de la délégation communale  du PDCI, nous sentons une certaine manigance, dans la présentation des candidats et dans l’acheminement de leurs dossiers. Nous sentons que la délégation a déjà fait son choix  sans tenir compte des textes du parti,” a expliqué un militant joignant par téléphone la rédaction de KOACI.COM

Ce militant a poursuivi que la désignation du candidat  doit se faire dans les normes alors que ce n’est pas le cas.

“Deux ou trois personnes sont acquises à la cause d’un candidat au sein de la délégation communale. Elles manœuvrent pour qu’il soit retenu directement sans passer par les voies conventionnelles du PDCI, les primaires ou les consensus. Ils procèdent aux notations de fiches des candidats, alors que tout le collège électorale n’est pas associé à cette opération,” a ajouté ce militant.

“Tout le collège électoral n’est pas pris en compte dans ces signatures. Sur un total de 250 personnes, seulement 25 ont été consultées,” a-t-il poursuivi.

D’autres sources soutiennent que la majorité des secrétaires de section ne cautionnent pas le mode de fonctionnement de la délégation actuel et interpellent la Direction du parti
“Ils veulent créer de nouvelles lois pour le choix  des candidats. La direction du parti n’est pas informée officiellement de ces pratiques. Ils créent un flou. Les candidats ne savent pas comment ils seront choisis. Il n’est pas juste que le délégué communale rassemble une minorité pour choisir le candidat  du PDCI,” a déploré une autre source.

Bien qu’absente du pays, le délégué communale, Hortense Aka Angui est interpelée sur ce qui se passe en ce moment à Port-Bouët.

“Elle est en voyage et elle confie les dossiers à quelqu’un qui est dans l’équipe, d’un candidat  ce n’est pas normal. Nous interpelons la Direction qu’elle soit ferme sur les dossiers qui lui seront confiés. Port-Bouët  n’a pas le droit de faire un choix arbitraire” a dénoncé la même source.

Nous apprenions enfin que les membres du grand conseil ne seraient opposés aux décision de la délégation communale  et auraient manifesté leur mécontentement hier lors d’une réunion.

Wassimagnon, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment