05282017Headline:

Côte d’Ivoire-Un mardi ”bouillant” annoncé, la CPI divise

manif contre traoré

La CNC veut se faire entendre

La Coalition nationale pour le Changement (CNC), plate-forme des partis d’oppositions entend prendre la rue ce mardi 9 juin 2015 dans le cadre de plusieurs marches éclatées. « Journée nationale de protestation/ La coalition catégorique : ”la marche de demain, est maintenue !” », s’exclame à sa Une Lg Infos . « Je puis vous affirmer, chers camarades que la mobilisation du mardi 9 juin 2015 sera exceptionnelle et historique », a déclaré Dahi Nestor aux jeunes de Dabou. Selon le journal en ce qui concerne Abidjan, les marcheurs entendent manifester devant le Palais de Justice ainsi que les Districts et la Préfecture de Police. Dans la même veine, Aujourd’hui indique que cette manifestation permettra à Alassane Ouattara de voir la force de l’opposition ivoirienne. « Marches éclatées sur toute l’étendue du territoire : demain, Ouattara va sentir les Ivoiriens », peut-t-on lire à la Une du journal. « Balou Sosthène, PCO de la caravane nationale de protestation lancée par la CNC, joint hier par téléphone a demandé aux Ivoiriens de se mobiliser pour mettre fin à ”la dictature d’Alassane Ouattara” de façon démocratique », écrit le quotidien. Le retour des Ivoiriens détenus à la Cour pénale internationale (CPI) est l’une des revendications de la CNC. En cela, la coalition est du même avis qu’Alpha Blondy. « La CPI, ce n’est pas une prison. C’est une déportation. Il faut absolument les faire revenir à Abidjan », indiqué la star ivoirienne dans Soir Info. A la CPI justement, Notre Voie fait état à sa Une d’une querelle entre Charles Blé Goudé et un proche de Laurent Gbagbo. « Lors d’une rencontre à La Haye : vive altercation entre Blé Goudé et Stéphane Kipré », fait savoir le quotidien à sa Une. Selon le quotidien, les échanges entre les deux hommes ont été si ”houleux” que le leader du COJEP a ”écopé d’une sanction pénitentiaire”. Le journal n’indique cependant pas sur quoi portait le désaccord.

Présidentielle 2015

L’élection présidentielle en Côte d’Ivoire est prévue pour octobre prochain. Cependant, ce scrutin ne semble pas encore susciter un véritable engouement chez les Ivoiriens. « Révision de la liste électorale : pourquoi les Ivoiriens traînent les pieds », livre à sa Une Nord-Sud Quotidien. « C’est à pas feutrés que les pétitionnaires se rendent dans des centres de révision de la liste électorale. Un constat fait samedi a permis de réaliser un manque d’affluence autour de cette activité », décrit le quotidien. Même si ce n’est pas encore la frénésie, le camp du président ivoirien manœuvre pour sa victoire en octobre prochain. C’est ce qu’indique Fraternité Matin. « Bruno Koné devant pro-RHDP et pro-Gbagbo à Paris : ”aucun candidat ne peut faire mieux que Ouattara” », barre le journal gouvernemental à sa Une. « Le porte-parole du gouvernemental était face à la diaspora ivoirienne à Paris, samedi, pour défendre le bilan du chef de l’Etat et de son équipe », informe le journal.
Linfodrome.ci.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment