05202019Headline:

Côte-d’Ivoire Une brigade de gendarmerie attaquée et saccagée par les burkinabés.2 morts et un blessé grave

attaque grabo

La brigade de la gendarmerie de Diegonefla vient d’être saccagée par la communauté burkinabé de la scierie Jacob.

Les gendarmes de la brigade de Diegonefla, à l’instar de leurs collègues de l’intérieur organisent des patrouilles nocturnes pour freiner le phénomène des coupeurs de route. C’est ainsi que la brigade de la gendarmerie de cette sous -préfecture située à une vingtaine de kilomètres de la ville d’oumé a organisé une patrouille vendredi dernier. Les gendarmes dans leur patrouille vont croiser au environ de 23h une moto sur laquelle se trouvent trois personnes.
Ces jeunes gens vont prendre la fuite à la vue des gendarmes, et c’est dans leur fuite qu’ils vont percuter violemment un gros camion.
Bilan : 2 morts et un blessé grave.
Le lendemain la communauté burkinabé à laquelle appartiennent ces trois personnes décide de les venger. Armés de gourdins et de fusils de chasse ils lancent un assaut sur la brigade qu’ils mettent à sac. Ils bloquent également l’axe Oumé – Gagnoa pendant des heures. Un détachement de l’escadron de Daloa arrivé sur place est contraint à négocier avec les burkinabés qui exige toujours le départ définitif des gendarmes de leur localité.

A la suite de cette attaque, plusieurs prisonniers ont profité de l’occasion pour disparaitre dans la nature.

Autre source

Source Autre Source

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment