10282020Headline:

Côte d’Ivoire : une lettre ouverte au premier ministre Hamed Bakayoko

Dans une lettre ouverte au premier ministre ivoirien, Hamed Bakayoko en dates du samedi 26 septembre 2020, CISSÉ SEINT se dit être déçu le chef du Gouvernent suite à ses propos contre l’opposition au cours de son allocution lors de la visite du Chef de l’Etat dans la Marahoué, rapporte AbidjanTV.Net.

LETTRE OUVERTE AU 1ER MINISTRE HAMED BAKAYOKO.

Mr le premier ministre HAMED BAKAYOKO, je vois souvent vos propos et je passe. Mais particulièrement ceux d’aujourd’hui m’ont choqué. VOUS LE PREMIER MINISTRE DE LA CÔTE D’IVOIRE DEMANDEZ LA PERMISSION AU PDT OUATTARA AFIN DE TUER LES PARTISANS DE L’OPPOSITION QUI FERONT DES MARCHES ! C’est une analyse saine de vos propos tenus ce jour dans la marahoué. Si de tels propos venaient de ADJOUMANI ou du pdt OUATTARA je n’allais pas être choqué vue leur posture de pitres ces temps ci.
Mais hélas les propos viennent du ministre HAMED BAKAYOKO! Le premier ministre de la côte d’Ivoire ou le premier ministre d’un clan !
Vous savez l’une des phrases qui a envoyé GBAGBO à la Haye ? GBAGBO AVAIT DEMANDÉ AUX CRS DEPUIS DIVO DE MATER LES MILITANTS DU RDR QUI CASSAIENT ET BRÛLAIENT. cette phrase a été interprétée par la procureur de la CPI comme nous le savons tous.
AUJOURD’HUI C’EST VOUS HAMED BAKAYOKO QUI DEMANDEZ LA PERMISSION AU PDT POUR VOUS ATTAQUER AUX MILITANTS DE L’OPPOSITION….
Monsieur le premier ministre, savez vous que la plupart des ivoiriens qui vous adulent ne sont pas du RDR ?
Retournez lire vos différents posts ou vous étiez en train de bégayer quand des médias et une cyberactiviste vous accusaient de vendre de la drogue ! C’est des ivoiriens de tout bords qui vous ont défendu. C’est les mêmes que vous voulez faire tuer par d’autres ivoiriens.
En plus de cette histoire de drogue dans laquelle vous n’êtes pas encore blanchi, vous demander la permission à ouattara pour que les militants tuent des militants de l’opposition.
Mr HAMED BAKAYOKO, un premier ministre d’une république ne parle pas ainsi même si c’est une obligation de suivre ouattara qui a cette habitude. En voulant forcément faire plaisir au président qui vit ses derniers jours vous allez tout droit vers un mur.
.
Mais on retiendra juste que vous le premier des ministres en ce 26 septembre 2020 avez demandé la permission au président pour attaquer physiquement les militants de l’opposition. C’est ce qui est retenu pour la postérité.
Je m’arrête là pour l’estime que j’ai pour vous au risque de vous exposer.
CISSÉ SEINT, sympathisant du RDR créé par feu DJENY KOBINA KOUAMÉ,citoyen ivoirien.

Sapel MONE

Comments

comments

What Next?

Related Articles