04242017Headline:

Côte d’Ivoire: voici Ce que le General Mathias Doué avait confié à RFI sur Gbagbo

Ce que le General Mathias Doué avait confié à RFI en 2005 après sa brouille avec Gbagbo

–L’ancien chef d’Etat-major des armées le General Mathias Doué  est décédé jeudi au Maroc où il était hospitalisé depuis des mois.

Selon certaines indiscrétions celui qu’on surnommait « Le Chinois » souffrait d’un « cancer généralisé ».

Mais l’histoire de la Côte d’Ivoire depuis 1999 avec le putsch contre Henri Konan Bédié s’est aussi écrit avec cet officier supérieur de l’armée.

L’on retiendra surtout son passage à l’Etat-major sous Laurent Gbagbo en 2000 avant son limogeage en 2004 après le lancement de l’opération « Dignité ».

Le 20 août 2005 depuis son exil et dans un entretien accordé à Radio France Internationale (RFI) , le natif de l’ouest , confiait qu’il entendait obtenir le départ de L’ex président ivoirien «par tous les moyens», si la communauté internationale ne prend pas les devants. Le départ de Gbagbo permettrait de faire «l’économie d’une guerre civile», explique le général Doué pour qui il s’agit de «la condition unique au retour de la paix en Côte d’Ivoire», avait rapporté d’alors le journaliste Cyril Bensimon.

Dans l’élément audio, il déclarait ceci pour expliquer les raisons de son limogeage qu’il n’avait jamais digéré.

« A la suite de l’échec prévisible de l’opération ‘Dignité’, j’ai été remplacé à la tête des Armées de Côte d’Ivoire, dans la fonction de chef d’état-major général des Armées, officiellement pour raison d’état, officieusement pour d’autres raisons que l’histoire de la Côte d’Ivoire qui est en train de s’écrire vous révélera un jour », déclarait-il au media d’Etat Français.

Adieu Général que la terre de tes ancêtres te soit légère…

Donatien Kautcha, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment