02042023Headline:

Côte d’Ivoire : voici la loi portant statut d’ancien président de la république, président d’institution ou membre du gouvernement ….

Un pays sous-développé admis au club des PPTE et dont la dette ne finit pas d’alimenter la chronique peut-il se permettre le luxe de rétribuer au-delà du raisonnable et ad vitam aeternam un si grand nombre de personnalités qui pour beaucoup ne sont même pas encore retirées de la vie active ? Et cela sur la seule base de ce qu’ils auraient à un moment donné de leur vie, occupé des fonctions politiques dont l’accès (pour la plupart) relève beaucoup plus du discrétionnaire que de l’électif !!!!
Qu’un ex président de la république bénéficie dans sa retraite des largesses de la communauté pour entretenir un train de vie qui s’accorde avec les responsabilités qu’il a occupées par la volonté du peuple, personne ne trouvera à redire. Mais quand bien même ce principe pourrait s’étendre à d’autres personnalités de premier plan, il ne saurait aucunement servir de prétexte pour engraisser exagérément des gens ou octroyer à grande échelle des allocations viagères que la morale réprouve.
7 000 000 de francs pour les anciens :

  • Premiers Ministres,
  • Présidents de l’Assemblée Nationale
    auxquels il faut ajouter les anciens Présidents du Sénat
    5 000 000 de francs pour les anciens
  • Présidents du Conseil Constitutionnel,
  • Présidents du Conseil Économique et social,
  • Présidents de la Cour Suprême,
  • Présidents de la Cour de Cassation,
  • Présidents du Conseil d’État,
  • Médiateurs de la République,
  • Présidents de la CEI,
  • Grands Chanceliers,
  • Inspecteurs Généraux d’État….
    Sans oublier le Vice-président
    1 000 000 de francs pour les anciens :
  • Ministres d’État,
  • Ministres,
  • Ministres Délégués,
  • Secrétaires d’État,
  • Députés, Sénateurs,
  • Directeurs de Cabinet de la Présidence,
  • Directeurs de Cabinet Adjoints de la Présidence,
  • Secrétaires Généraux de la Présidence,
  • Secrétaires Généraux Adjoints de la Présidence,
  • Secrétaires Généraux du Gouvernement,
  • Secrétaires Généraux Adjoints du Gouvernement,
  • Directeurs de Cabinet du Premier Ministre,
  • Secrétaires Généraux de la Primature…
    Ouf !
    Et comme si cela ne suffisait pas, ces montants sont non seulement cumulables, mais aussi perceptibles (de moitié) même quand les concernés après leur départ continuent d’exercer des fonctions rémunérées sur le budget de l’état.
    En clair, si vous avez été député, ministre, président d’institution et PR, vous cumulez les 4 allocations. Si après tout ça, on vous nomme encore PCA ou « dirêtêr » de machin, vous touchez la moitié de vos rentes en plus de votre nouveau salaire !!!! ééh Allah !
    Il va sans dire qu’à la longue, une telle prodigalité pourrait s’avérer problématique pour les finances publiques. Vu que la liste des bénéficiaires ne cessera de s’allonger démesurément avec les années. Et il est d’ailleurs curieux que nos élus d’habitude si prompts à l’affrontement, rangent le glaive et esquissent des sourires gênés et solidaires dès qu’on aborde ce sujet. Si c’est ça là seulement ils sont tous d’accord hein !! Y a plus de RHDP, PDCI, FPI, Indépendants ou machin. Ils sont tous unis….. O gnan flê !!
    Le seul qui à l’époque s’était prononcé en faveur de la suppression de ces émoluments n’est autre que Mamadou Koulibaly. Le même qui aujourd’hui rue dans les brancards et se déleste dédaigneusement de son poste de maire parce qu’on veut toucher à ses subsides. Comprenez-le ! Le mec était d’accord (du bout des lèvres) pour que ces privilèges exorbitants soient abolis pour tous. Mais sûrement pas pour qu’on le prenne comme bouc émissaire. Qui est fou !
    Ainsi vont nos républiques où ceux qui profitent le plus des ressources de l’état pendant qu’ils sont en fonction, sont les mêmes à en jouir immodérément alors qu’ils sont en cessation d’activité. Comme si le trésor de guerre amassé pendant la période de vaches grasses ne suffisait pas à leur assurer une retraite dorée. Pauvre de nous !
    Par M. Jean Ecclésiaste

Comments

comments

What Next?

Recent Articles