05252017Headline:

Côte d’Ivoire -Voici le candidat unique de l’opposition que propose Banny face à Ouattara

banny et ado

L’ancien Premier ministre ivoirien Charles Konan Banny, candidat déclaré à la présidentielle prévue en octobre contre Alassane Ouattara, a proposé mercredi que l’opposition dont il est membre, aligne un candidat unique face à l’actuel chef de l’Etat pour espérer remporter le scrutin.

La CNC désignera-t-elle un candidat pour la présidentielle ? “Notre intention, c’est d’obtenir le changement démocratique en allant aux élections pour les gagner. Et pour gagner, il nous faut un représentant. Nous n’y sommes pas encore, mais on va y arriver’’, a déclaré M. Banny, dans une interview publiée sur le site internet du journal Lepoint.

“On saura désigner le candidat qui va gagner !’’, a-t-il répondu  à une question sur la possibilité que ce candidat unique de l’opposition soit lui-même.

La présidentielle pour laquelle M. Ouattara a déjà annoncé sa candidature est prévue en octobre.

Face au chef de l’Etat, candidat unique de la coalition au pouvoir, l’opposition ivoirienne, morcelée en deux alliances, peine à faire son unité.

Tous ses principaux leaders ont tous annoncé leur candidature.

Serge Alain Koffi

Avec Alerte info

Encadré
BIO-EXPRESS. Samedi 13 juillet 2015, Charles Konan Banny nous reçoit dans un grand hôtel de La Défense, le premier quartier d’affaires d’Europe. Au menu de nos échanges, sa candidature à la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire. En 1990, quand Alassane Ouattara est nommé Premier ministre de Côte d’Ivoire, c’est Charles Konan Banny qui est choisi pour assurer son intérim à la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Il est confirmé dans ses fonctions de gouverneur le 1er janvier 1994.

En 2005, quand les accords de paix deLinas-Marcoussis seront au point mort, Charles Konan Banny est désigné pour remplacer Seydou Diarra qui dirige le gouvernement ivoirien depuis 2003. L’ancien patron de la BCEAO sera premier ministre de décembre 2005 à mars 2007. En mai 2011, il est nommé à la tête de la Commission vérité, dialogue et réconciliation (CVDR), chargée de panser les plaies de la crise post-électorale du début 2011 en Côte d’Ivoire. Le 10 décembre 2014, il se déclare candidat à l’investiture du PDCI pour la présidentielle de 2015. Cinq jours plus tard, Charles Konan Banny remet le rapport de la CVDR au président ivoirien. Né le 11 novembre 1942, Charles Konan Banny est diplômé de l’Ecole supérieure des sciences économiques et commerciales de Paris (ESSEC).

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment