12132017Headline:

Côte d’Ivoire: Voici le choix du ticket gagnant pour la présidentielle 2020 au RHDP

Que retenir du comité de haut niveau sur le parti unifié (PDCI-RDR pourquoi pas), créé cette semaine, dans lequel ne siège ni Soro, ni les autres potentiels candidats du PDCI ? Je l’ai déjà dit : Ouattara est un homme qui sait se donner les moyens d’atteindre ses objectifs politiques et en général, il réussit à les atteindre. L’un de ses objectifs politiques est de faire valider son ticket (Duncan, candidat à la présidence et Gon, candidat à la vice-présidence) à la présidentielle de 2020, par tous les partis membres du RHDP. Au RDR, ça passera comme lettre à la poste. Au PDCI, le piège vient de se refermer sur Bédié (même s’il est difficile de savoir que le Bouddha préfère Duncan à Billon ou à Niamien ou encore à Ahoussou, on sait qu’il aurait préféré Soro à Gon, ceci est un avis et je peux me tromper). Au MFA, le piège s’est refermé sur eux, le jour où ils ont décidé de s’entre-déchirer. Quand ils retrouveront leur unité, ils seraient tellement fragilisés et le comité de haut niveau serait tellement avancé dans ses travaux qu’il ne leur resterait plus qu’à s’aligner sur les décisions de celui-ci. Reste l’UDPCI. Mabri est certes membre du comité, sauf à lui faire de fermes promesses, il se portera candidat en 2020, ayant travaillé plus que jamais, dans ses bases, depuis sa sortie du gouvernement.
A noter au passage que le flou que Ouattara entretient désormais autour de sa propre candidature en 2020, vise moins à préparer son troisième mandat (la constitution ne l’autorise pas à se présenter et lui-même n’est pas intéressé), qu’à dégager le terrain pour son ticket qu’il compte adouber.
PS: être candidat de Ouattara en 2020 aura certes ses avantages, mais aussi ses inconvénients. Et si les potentiels candidats ne travaillent pas dès maintenant, à surmonter ses inconvénients, ils risquent d’avoir des surprises désagréables en 2020, surtout si le FPI décide de mettre fin à son idiote (je pèse bien mes mots) division. Il faut savoir lire entre les lignes. Qui vivra verra !

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment