03252017Headline:

Côte-d’Ivoire: Voici le message de Watchard Kedjebo aux pro-Gbagbo en exil

watchard-kedjebo

Reçus par Mariatou Koné : Voici le message de Watchard Kedjebo aux pro-Gbagbo en exil

ce jeudi, Watchard Kedjebo a lancé un appel aux pro-Gbagbo encore en exil. Kadet Bertin, commandant Kacou Brou alias KB, Watchard Kédjébo et Franck Yaon, rentrés du Ghana où ils étaient en exil, le 30 juin, ont été reçus, jeudi, par Pr Mariatou Koné, Ministre de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de l’Indemnisation des Victimes, à son cabinet à Cocody.
«Nous sommes en sécurité», a déclaré KB à la presse, au terme de la rencontre. «Nos actions depuis notre arrivée traduisent sincèrement que la Côte d’Ivoire est sur de bons rails. Il faut que chacun y croit», a-t-il poursuivi. Il alors appelé les Ivoiriens encore en exil à rentrer et à prendre part à la réconciliation en cours. «Aujourd’hui, nous pouvons affirmer sans risque de nous tromper qu’il faut consolider la fraternité, la solidarité, gages de la paix, de la stabilité. C’est la raison pour laquelle nous appelons les Ivoiriens à se mettre au-dessus de tous les clivages politiques, des égocentrismes et à se pardonner mutuellement», a insisté KB. Et d’argumenter : «C’est dans la mutualisation de nos synergies, dans la conjugaison de nos intelligences que nous pouvons construire ce pays, donner un sens à cette démarche de parachever la réconciliation nationale que vise Madame la ministre Mariatou Koné, à travers ses actions».

Pour lui, le retour de ses amis et lui traduit leur volonté de participer à cette réconciliation nationale. «Nous sommes satisfaits dans l’ensemble, parce que nous sentons que véritablement la Côte d’Ivoire est sur le bon chemin pour la paix», a ajouté pour sa part Watchard Kédjébo. «Nous sommes venus nous mettre au service de notre pays pour apporter notre contribution pour une paix définitive en Côte d’Ivoire», a-t-il précisé. «Notre retour et notre présence à Abidjan sont en eux-mêmes un grand message au retour de ceux qui hésitent encore. Nous sommes à Abidjan, nous parcourons les rues, nous rendons visite à nos familles, nous allons dans les lieux publiques, nous échangeons avec nos frères et sœurs. C’est un grand message que nous leur adressons à savoir que la paix est effectivement revenue et qu’ils peuvent rentrer comme nous», a expliqué Watchard Kédjébo. Il a exprimé sa conviction que dans les jours qui viennent, de nombreux autres exilés tant au Ghana que dans d’autres pays vont effectuer leur retour au pays. «Il faut aller au-delà des discours. C’est dans les actes que nous allons convaincre que nous sommes bel et bien revenus en Côte d’Ivoire et que le ciel ne nous est pas tombé là-dessus. Que chacun (de ceux qui sont encore en exil) brise la peur et s’arme de courage et de bonne foi pour faire le déplacement, pour revenir ; parce que la Côte d’Ivoire attend tous ces enfants», a-t-il lancé.

«Beaucoup de nos camarades sont encore en prison. Mais c’est dans la mutualisation de nos efforts qu’ils retrouveront la liberté. Si on ne participe pas au dialogue, à la table ronde, comment peut-on porter ses préoccupations à l’autorité ?», a interrogé Watchard Kédjébo. «Nous pensons que dans les jours à venir, les autorités prendront des mesures dans ce sens. Nous savons que tout se fait étape par étape. C’est l’administration. Mais nous sommes convaincus que si nous nous y impliquons de façon sincère, bientôt tous nos camarades encore en prison pourront retrouver la liberté. Mais tout doit se faire dans le dialogue, dans la courtoisie», a espéré l’ex-exilé. «Je suis vraiment satisfait d’être dans mon pays. On est mieux que chez soi. Depuis que nous sommes revenus, nous voyons qu’il y a la paix, nous circulons normalement, tout va bien», s’est félicité pour sa part Franck Yaon.

Arrivé et reçu après les autres, l’ancien ministre Kadet Bertin n’a pas fait aucune déclaration. La Ministre Mariatou Koné a par ailleurs reçu une forte délégation du Mouvement ivoirien pour la cohésion sociale (MICS) dirigée par son président Mel Esmel Théodore. Le chef de délégation a confié à la presse être venu féliciter la ministre pour les actes de cohésion sociale déjà entreprises, notamment le retour des exilés. Mais aussi l’encourager à poursuivre ses efforts en vue du retour effectif de tous ceux qui sont encore en exil.

Ministère N.B: Le titre et le chapô sont de la rédaction

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment