08172017Headline:

Côte d’Ivoire: Voici les attentes de Gbagbo pour les obsèques de sa maman

Maman de Gbagbo

obsèques de maman gado Marguerite: Voici les attentes du président Gbagbo

Dame Lélé Gado Marguerite, mère du président Gbagbo, est décédée le 15 octobre 2014 à Yamoussoukro. Elle était en route pour Blouzon, dans le département de Gagnoa. A plus de 90 ans, elle avait insisté pour son retour dans son village natal, après trois ans d’exil à Accra (Ghana). La mère du président Gbagbo avait quitté le pays avec sa fille Jeannette Koudou qui, comme la plupart des membres de la famille du président Gbagbo, a pris le chemin de l’exil pour sauver sa vie. La défunte mère de l’ancien président sera inhumée le 7 février 2015 à Blouzon. Dans le cadre des ses obsèques, Alassane Ouattara et son régime ont refusé de prendre les dispositions sécuritaires pour permettre au fils aîné de Lélé Gadô Marguerite, le président Laurent Gbagbo, détenu injustement à la prison de la Cour pénale internationale (Cpi), à la Haye, de venir enterrer sa mère. Gbagbo n’aura donc pas ce privilège pourtant accordé par la Cpi au prisonnier congolais Jean Pierre Bemba pour inhumer son père. Du coup, l’ancien président ivoirien ne peut s’attend qu’à une seule chose de ses compatriotes : qu’ils répondent positivement aux initiatives du Comité d’organisation des obsèques piloté par M. Sangaré Abou Drahamane, en témoignant de leur compassion pour la famille Gbagbo. Ils le feront par leurs contributions diverses et par leur participation massive à la bonne organisation de ces funérailles que Laurent Gbagbo veut « dignes de ce qu’il aurait pu faire, modestement, pour honorer sa maman, s’il avait été là », ne cesse de répéter Sangaré Abou Drahamane. Un grand défi lancé à tous ceux qui se réclament du combat, de l’amitié ou de la sympathie de l’ancien président ivoirien.

César étou cesaretou2002@yahoo.fr

notre voie

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment