09302020Headline:

Côte-d’Ivoire –Voici les raisons du limogeage de l’Ambassadeur Youssoufou Bamba

Youssoufou Bamba,

 Accusé d’être pro-Essy Amara, l’Ambassadeur auprès de l’ONU viré par Ouattara

L’Ambassadeur Youssoufou Bamba de la Côte-d’Ivoire auprès de l’ONU, débarqué de ses fonctions, nie les propos qui lui sont attribués par Jeune-Afrique sur le Sahara Occidental. «Le diplomate ivoirien a expliqué qu’il n’était pas présent à la 4ème Commission des Nations Unies tenue le 13 octobre 2014 et consacrée à la décolonisation, où la question du Sahara occidental a été évoquée» rapporte la BBC ce vendredi.
Alors question. Si l’Ambassadeur dément, quelles sont les vraies raisons du limogeage de Youssoufou Bamba, diplomate chevronné et grand artisan de la bataille diplomatique engagée par Alassane Dramane Ouattara, cloitré au Golf Hôtel et englué dans une bataille pour le pouvoir contre Laurent Gbagbo suite à l’élection présidentielle controversée de 2010.
Selon nos informations les raisons du limogeage sont ailleurs.
Alassane Ouattara que nombreuses de ses connaissances estiment très coléreux et rancunier, a à travers ce limogeage, voulu sanctionner le diplomate Youssoufou Bamba pour ses accointances «avérées ou soupçonnées» avecson Excellence Essy Amara, candidat à la présidentielle de 2015.
En effet, même si sa mère est originaire de Dimbokro, Youssouf Bamba est connu pour être originaire de Bondoukou de par son père tout comme Essy Amara. Cette proximité ethnico-régionale avec son homologue diplomate, ex président de la Commission de l’Union africaine n’était déjà pas vue d’un bon œil par le clan des Ouattara. Mais là où les choses vont se «gâter», c’est lorsque Youssoufou Bamba organise des rencontres pour le candidat Essy Amara avec des diplomatiques, durant la 69e Assemblée Générale des Nations Unies tenue fin septembre 2014. Bien que Essy Amara ait son propre carnet d’adresses bien garni à New-York, le clan Ouattara accuse l’Ambassadeur «preuves à l’appui» d’avoir aussi joué de ses relations pour aider le candidat Essy à pénétrer d’autres réseaux diplomatiques à New-York et ailleurs dans le monde.
Nos sources sont formelles, l’alibi du Sahara Occidental ne tient pas la route. Youssouf Bamba qui affirme en bon diplomate respecter la décision de son limogeage, regrette tout de même de n’avoir jamais pu s’expliquer avec sa hiérarchie sur les accusations. Il annonce vouloir porter plainte contre Jeune-Afrique.

connection

Comments

comments

What Next?

Related Articles