12112016Headline:

Côte d’Ivoire :Voici pourquoi les avocats de Simone Gbagbo suspendent leur participation au procès

simone

La défense de Simone Gbagbo, l’ex-Première dame de Côte d’Ivoire accusée de crimes contre l’humanité, a suspendu lundi sa participation au procès de leur cliente. Les avocats protestent contre la décision de la Cour, qui a refusé de faire témoigner certaines personnalités ivoiriennes.

La première audience consacrée aux témoins de la défense dans le cadre du procès de Simone Gbagbo devait avoir lieu lundi 24 octobre. Les avocats de l’ancien Première dame de Côte d’Ivoire avaient demandé à entendre plusieurs hauts responsables, actuels ou ancien, de l’État. Parmi eux : le président de l’Assemblée nationale et ancien chef de la rébellion des Forces nouvelles, Guillaume Soro ; l’ancien Premier ministre Jeannot Kouadio Ahoussou, l’ex-ministre Charles Koffi Diby, l’ex-patron de l’armée, le général Philippe Mangou, et le directeur général de la police nationale Brindou M’Bia. Mais la Cour a refusé, après deux heures de délibération, d’accéder à la requête des avocats de Simone Gbagbo.

Le tribunal « ne peut citer ces personnes à comparaître car aucun texte ne l’autorise » a ainsi déclaré le juge Boiqui Kouadio. « Nous suspendons notre participation jusqu’à nouvel ordre. Le procès est biaisé, la Cour n’a pas envie d’un procès équitable », a aussitôt affirmé Dohora Blédé, l’un des avocats de l’accusée.

jeuneafrique

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment