10262020Headline:

Côte d’ivoire: Ç’a chauffe ! Ouattara céde aux revendications des militaires

prefet ado

L’objet de la décision porte sur des requêtes des militaires des Forces de défense et de sécurité (Fds) et les Forces armées des forces nouvelles (Fafn).
Grogne dans les casernes: L’État accède aux revendications des militaires
Le ministre auprès du Président de la République en charge de la Défense, Paul Koffi Koffi, vient d’annoncer que le Chef de l’Etat Alassane Ouattara, suite aux différents mouvements d’humeur dans les casernes, a décidé d’apporter une solution.

Dans un message télévisé lu, ce mardi 18 novembre 2014, par le ministre Paul Koffi Koffi, le Chef de l’Etat a pris des décisions pour apaiser la situation qui prévaut actuellement dans les casernes militaires.

L’objet de la décision des autorités porte sur des requêtes des militaires des Forces de défense et de sécurité (Fds) et les Forces armées des forces nouvelles (Fafn).

La décision indique: “les arriérés de solde des 476 ex-Fds qui étaient Fafn seront apurés pour moitié fin novembre 2014 et pour moitié fin décembre 2014”.

Le ministre Paul Koffi Koffi a annoncé que les arriérés des frais de déplacement des militaires seront apurés pour moitié fin novembre et pour moitié fin décembre 2014.
Aussi a-t-il souligné que “le droit au bail pour les 8400 caporaux leur est accordé conformément aux disposition en vigueur à compter du 1er janvier 2015.”

En ce qui concerne leur solde, le Chef de l’Etat a instruit le chef d’Etat-major général de recevoir une délégation pour régler définitivement ce problème, a dit le ministre en charge de la défense.

Selon des militaires rencontrés, ces dossiers de solde concerneraient 8400 caporaux à l’examenen rapport avec les mesures de l’Accord politique de Ouagadougou.
« Les allocations des ressources pour couvrir les frais de santé seront accrues afin de permettre à tous de se soigner décemment », souligne également le ministre.
Sur la question de la formation et de l’avancement des caporaux, l’Etat-major général devra mettre en place un programme.
En attendant, il est demandé aux militaires de regagner leurs postes, a insisté le ministre Paul Koffi Koffi en charge de la défense.

CHEICKNA D. Salif
salifou.dabou@fratmat.info

Comments

comments

What Next?

Related Articles