10202020Headline:

Côte d’Ivoire :Voici pourquoi Simone Gbagbo etait une star hier

procès simone gbagbo
Simone fait le show, le plus dur reste à venir

Simone Gbagbo en star

Le procès de Simone Gbagbo ainsi que des autres proches de Laurent Gbagbo aux Assises s’est ouvert hier de façon solennelle. A cette occasion, fait savoir Soir Info, l’ex-première Dame a eu droit à un accueil des plus chaleureux. « Simone Gbagbo crée l’émeute au Palais de Justice », titre à sa Une le journal. « Des 83 accusés pro-Gbagbo qui comparaissent devant la Cour d’Assises, Simone Gbagbo, épouse de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, est, a n’en point douter, la plus emblématique. Ce statut de la ”Dame de fer” s’est vérifié le vendredi 26 décembre 2014 lors de l’audience d’ouverture de la session des Assises où elle a créé l’émeute. Arrivée sous escorte de la gendarmerie nationale aux alentours de 11 heures, l’ex-première Dame, visiblement détendue, avec des cheveux soigneusement nattés, arborait une longue robe de couleur à dominante jaune et des chaussures à talons mi- ouverts gris. A son passage, les militants et sympathisants du Front populaire ivoirien (Fpi) venus en nombre important lui ont manifesté bruyamment leur soutien. « On est avec toi maman ! », « Tiens bon maman, tu es la plus belle ! », scandaient-t-ils. Bousculant le cordon de sécurité, ceux-ci tentent d’approcher l’ancienne députée d’Abobo. En réponse à cette marque d’affection, Simone Gbagbo lève la main pour saluer certains et serrer la main à d’autres. Tout sourire, elle exécute des deux doigts « V », signe de ralliement de son parti », relate le quotidien.Dans le même sens, Le Temps parle d’un « accueil triomphal pour l’ex-première Dame ». « A 10h52, la salle qui est bourrée de monde enregistre, avec surprise, l’entrée de Simone Gbagbo. Son avocat, Me Dadjé Rodrigue tient sa main. Elle est souriante. C’est le délire total dans la salle. Des cris suivis d’un tonnerre d’applaudissements », décrit le quotidien.Pour sa part, Le Quotidien d’Abidjan se penche sur l’un des évènements de cette audience. « Coup de tonnerre au Palais de Justice hier : 4 jurés pro-Ouattara démissionnent », souligne à sa Une le journal. Selon le quotidien, « 4 jurés sur 9 ont désisté avant même l’ouverture des audiences reportées au 29 décembre prochain. Il est clair que ces jurés qui perçoivent la nature très politique de ce procès ne veulent sans doute pas engager leur responsabilité historique sur le sort réservé aux prévenus ».

Simone Gbagbo en bonne santé

Du côté des journaux proches du pouvoir ivoirien, l’accent est mis sur la responsabilité des cadres du FPI dans la crise post-électorale. C’est le cas de Le Patriote. « Procès en assises des pro-Gbagbo : ils ont refusé la vérité des urnes », livre à sa Une le quotidien. « Depuis hier, les tenants de l’ancien pouvoir qui ont refusé de céder le fauteuil présidentiel après la lourde défaite à l’élection présidentielle de 2010 sont devant les juges pour rendre compte de leurs actes durant cette période meurtrière où 3000 personnes, selon les chiffres officiels ont été tuées », commente le quotidien. Pour sa part, l’Expression se penche sur l’état de forme de l’épouse de Laurent Gbagbo. « Simone Gbagbo fait mentir les détracteurs de Ouattara », livre à sa Une le journal. « Contrairement à ce qui se racontait sur son état de santé et le traitement qui lui était réservé à Odienné, Mme Gbagbo est apparue très en forme et bien traitée. L’ancienne première Dame avait fière allure. Elle n’avait pas du tout l’air désespérée », commente le journal.

 Linfodrome.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles