07212017Headline:

Côte d’Ivoire – Zoom sur la nouvelle Vice-présidente de l’Assemblée nationale Dogo Myss Belmonde /ce qu’elle dit de Gnamien Konan

Députée de Guibéroua, désignée vice-présidente de l’Assemblée nationale

Élue députée de la circonscription électorale de Dignago – Galébré – Guibéroua en décembre dernier, bien d’observateurs de la vie politique nationale ne l’attendaient sans doute pas à ce poste. Dogo Belmonde, 41 ans était jusque-là, une femme discrète, militante d’un petit parti, l’Upci de Gnamien Konan, députée d’une petite circonscription.

L’on ne vendait pas chère sa peau. Pourtant, la dame, chrétienne catholique engagée, altruiste à souhait, fille d’un ancien commandant de gendarmerie décédé, travaillait, elle, dans l’ombre. « Qui veut aller loin, ménage sa monture », dit l’adage. Juste après l’élection du président Guillaume Soro à la tête de l’Assemblée nationale, elle accorde une première interview au quotidien l’Inter qui ne passe pas inaperçu. Elle parle de sa stratégie gagnante, de son ambition pour sa circonscription, mais y dévoile aussi et surtout le secret de son vote. Sans ambiguïté, elle martèle qu’elle a voté Soro Guillaume qui était opposé à Evariste Méambly, son frère de l’Ouest. Une révélation de taille.
Bien plus tard, en mars dernier, elle revient à la charge dans une interview, cette fois au quotidien pro-Ouattara « L’Expression ». Ici, elle fait montre d’un courage politique et tance vertement le président de son parti Gnamien Konan. La discorde porte sur l’orientation politique gauchiste que ce dernier tend à imprimer à l’Upci après son éviction du gouvernement. « Nous sommes toujours au Rhdp » et « Gnamien Konan nous doit des comptes », contre-attaquait-elle, mettant ainsi les pendules à l’heure au sein de la petite formation aux trois députés.

Ironie de l’histoire, Gnamien Konan, lors de la formation du bureau de l’Assemblée nationale, sera récusé par ses anciens partenaires du Rdr et du Pdci dans son ambition d’être vice-président de l’Assemblée nationale. C’est sans coup férir que Dogo Belmonde réussit cet examen de passage quand elle fut à son tour proposée par le même groupe parlementaire Udpci-Upci auquel appartient Gnamien Konan.

La voici aujourd’hui sur un petit nuage, vice-présidente parmi les 11 que compte le nouveau parlement. Ses responsabilités politiques deviennent grandes. Et elle mesure l’ampleur du travail qui l’attend. Entre joie et émotion, elle a dédié cette haute distinction à ses populations du grand Guibéroua. « Merci à toi mon Dieu mon roi, je suis Vice-présidente de l’Assemblée nationale. A toi la gloire », avait-elle laissé éclater sa joie dans un post sur Facebook.

Connectionivoirienne

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment