10222020Headline:

Côte d’Ivoire: Zouan-hounien déjà dans les rues ce jour

« Désobéissance civile » : Zouan-hounien a répondu à l’appel de Bédié. La population est sortie ce 21 septembre 2020, pour dire non à Ouattara.
La population de Zouan-hounien est depuis ce lundi 21 septembre 2020, dans les rues pour dire non au 3ème mandat anticonstitutionnel du président Alassane Ouattara.

Cette marche à Zouan-hounien fait suite à la appel le dimanche 20 septembre 2020, à la «désobéissance civile » lancer le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci, ex-allié au pouvoir), Henri Konan Bédié.

« Face à la forfaiture, un seul mot d’ordre, la désobéissance civile », a déclaré M. Henri Konan Bédié, dans un discours, lors d’une rencontre de plateformes et partis de l’opposition au siège du Pdci à Cocody, dans l’Est d’Abidjan.

Il a déploré que « le 14 septembre 2020, le Conseil constitutionnel avec la complicité de la Commission électorale dite indépendante » ai «invalidé les dossiers de plusieurs candidats à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 sur la base de fallacieux arguments (…) et dans le même temps autorisé la candidature anticonstitutionnelle de Alassane Ouattara ».

« Cette forfaiture ne saurait être tolérée par le peuple souverain de Côte d’Ivoire », a dit M. Bédié, ajoutant «nous sommes ici ce jour, partis politiques, plateformes politiques, organisations syndicales et société civile pour exprimer notre farouche opposition à cette violation de la loi fondamentale ».

Selon M. Bédié cette candidature de M. Ouattara « constitue le troisième mandat anticonstitutionnel ». Il s’agit d’une «violation de la Constitution ivoirienne par le président sortant en briguent un troisième mandat à l’élection du 31 octobre 2020 ».

Présent à cette rencontre, Albert Toikeusse Mabri, président de l’Udpci (opposition) a annoncé que sa plateforme Arc-en-ciel s’associe aux autres partis de l’opposition pour «dire non à cette Côte d’Ivoire défigurée » et «dire non à l’abîme » qui guette le pays.

Plusieurs leaders de l’opposition politique étaient présents à cette rencontre autour de M. Bédié, ex-président ivoirien. L’on pouvait noter la présence de Mamadou Koulibaly, fondateur de Lider, et de Assoa Adou, un cadre du Parti de Laurent Gbagbo.

Melv Sage

Comments

comments

What Next?

Related Articles