07222018Headline:

Côte d’Ivoire:35000 les familles très pauvres percevront 36000 FCFA d’allocation trimestrielle

Repartis dans les zones rurales de 12 régions du centre, du nord et de l’ouest de la Côte d’Ivoire, 35000 ménages percevront une allocation trimestrielle de 36000 FCFA jusqu’en 2020. Ces ménages sont considérés comme les plus pauvres du pays selon l’enquête du niveau de vie des ménages 2015 (ENV 2015).

L’information a été donnée par le coordonnateur du projet des filets sociaux productifs, Kipéya Koné, lors d’un atelier régional de sélection des villages pour le ciblage des ménages de la phase de mise à l’échelle de ce projet.

Selon M. Koné, ce projet fait partie du programme du gouvernement en matière de lutte contre la pauvreté. Il permettra de passer de 5000 ménages officiels, qui ont commencé à percevoir leur allocation à 35000 y compris ceux de la phase pilote, soit 30 000 ménages supplémentaires.

« La mise en œuvre de cette grande phase, a besoin que nous puissions reprendre le processus tel que nous l’avons fait pour la phase pilote, notamment la phase d’identification, de sélection des localités (à travers un tirage au sort) où les ménages bénéficiaires seront ciblés », a rappelé M. Koné aux différents acteurs du projet (corps préfectoral, chefferie traditionnelle, travailleurs sociaux et statisticiens).

Outre les opérations de transferts monétaires, le projet prévoit d’initier des activités de formation et de sensibilisation à l’endroit des populations concernées. L’alphabétisation financière constituera l’un des premiers modules devant faciliter l’autonomisation des bénéficiaires, notamment par la manipulation du téléphone portable et la composition de la combinaison nécessaire pour accéder à Orange Money.

Les ministères et structures responsables du programme incluront des mesures d’accompagnement, entre autres, des modules tels que la nutrition, la scolarisation, la salubrité, la vaccination, la lutte contre les violences.

Le Projet des filets sociaux productifs est financé à hauteur de 25 milliards FCFA par la Banque mondiale avec une participation de 2,5 milliards FCFA de l’Etat de Côte d’Ivoire.

autre presse

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment