12092016Headline:

Côte d’Ivoire:Bensouda évite octobre, Ouattara court

ADO-Fatou-Bensouda86

Présidentielle 2015

Dans la perspective de l’élection présidentielle de 2015, ça bouillonne dans les Q.G. Au Front populaire ivoirien (Fpi), la tendance des ”pro-Gbagbo ou rien” prépare activement son congrès. Lg Infos informe de « ce qui se prépare à Mama ». Les explications sont données par Soro Kéléfohoua, secrétaire général de fédération, dans une interview au journal. « A Mama, nous allons signer la renaissance du Fpi », a-t-il déclaré. Selon lui, les secrétaires généraux sont désignés Directeurs nationaux de campagne du candidat Laurent Gbagbo à la présidence du FPI. « Ils doivent défendre ses intérêts….ils ont aussi pour mission de faire sécuriser le scrutin de sorte à ce que des personnes mal intentionnées ne viennent pas perturber quoi que ce soit, le jour du vote dans les fédérations ». À juste titre, Le Quotidien d’Abidjan, parlant « de congrès et fête de la liberté du Fpi » demande : « Hamed Bakayoko va t-il mettre le village de Gbagbo à feu et à sang ? ».Un”fils de Mama” interrogé par le journal se penche, notamment, sur le déploiement de forces de l’ordre dans la région. « Nous osons croire qu’ils viennent sécuriser les militants du FPI », a-t-il indiqué au quotidien.

Du côté du pouvoir, la Convention d’investiture du candidat du RHDP cristallise toujours les attentions. « Tout le pays profond va inonder Abidjan », barre le quotidien Le Patriote à sa Une. Le journal fait notamment savoir que les régions de Gbêké, du Hambol et du Haut-Sassandra sont particulièrement mobilisées pour l’évènement.

De son côté, Le Mandat donne des détails sur les conditions d’accès au stade pour cette investiture. Le journal fait notamment savoir que 15000 jeunes seront autorisés à avoir accès au stade dont 5000 du PDCI et 9000 du RDR.

Gbagbo et Blé Goudé face aux juges

La première conférence de mise en état dans l’affaire Gbagbo et Blé Goudé a eu lieu hier, à la CPI. De cette rencontre, Notre Voie retient les accusations de la Défense quant aux agissements du procureur. « L’avocat de Gbagbo dénonce Bensouda : ”vous avez caché des choses” », barre à sa Une le journal. « Nous nous sommes aperçus qu’un certain nombre d’éléments dont le Procureur a disposé depuis longtemps qui auraient pu nous être utiles pour mettre en question certaines de ces affirmations nous ont été cachées et ne nous été divulguées que récemment », s’est plaint Me Altit.

Quant à L’Inter, il revient sur l’élément le plus important de cette audience à savoir, la date probable de début du procès. « Procès conjoint à la CPI : avril 2016 pour juger Gbagbo et Blé Goudé », titre le journal en manchette. Le quotidien fait notamment savoir que, « Emmanuel Altit, avocat de Laurent Gbagbo a dû proposer avril 2016 comme une échéance ”réaliste”. Il reviendra aux juges de trancher ».

Pour sa part, L’Expression choisi de commenter la sortie de Charles Blé Goudé au cours de cette audience. « CPI/ Conférence de mise en état : Blé Goudé délire à La Haye », titre le quotidien à sa Une. « L’ex-leader de la FESCI, Charles Blé Goudé a adopté une position de provocation lors de la conférence de mise en état qui s’est ouverte à La Haye », écrit le quotidien qui en veut pour preuve, les propos tenus par l’accusé au moment où il demandait à se retirer de la salle. Charles Blé Goudé a notamment indiqué que « son procès engage la vie de millions d’Ivoiriens ».

Linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment