10202017Headline:

Côte d’Ivoire:Bouaké, Plateau, Akouedo: Ça tire, ça tire…/Guillaume Soro rassure que le dialogue triomphera

Bouaké, Plateau, Akouedo: Ça tire, ça tire…

Les coups de feu ont été entendus toute la nuit à Bouaké. Circonscrit aux abords et à l’intérieur des camps militaires, les rafales et les tirs se font de plus denses depuis ce matin. Habituées, les populations de Bouaké vaquent tranquillement à leurs occupations. Il y a quelques heures, des coups de feu ont été entendus à Abidjan. Ces bruits d’armes ont été perçus entre le plateau et Adjamé, dans le secteur du camp Galliéni. A Akouédo aussi, le voisinage du camp militaire dit avoir entendu des tirs. Certains parents ont accourus dans les écoles pour aller chercher leurs enfants. Pour l’heure, les motivations ne sont pas très précises mais le fait est là il y a des tirs. Nous vous tiendrons informés de la suite de la situation.

 

Côte d’Ivoire: Nouveau soulèvement des mutins, Guillaume Soro rassure que le dialogue triomphera

Depuis ce matin des tirs sont entendus à Abidjan et dans des localités du pays.

Selon le constat de KOACI sur place, ce sont des mutins qui marquent leur désaccord à la déclaration de leurs camarades jeudi, dans laquelle ils indiquaient renoncer à leurs revendications financières.

Dans des échanges sur son compte Twitter  avec ses abonnés et répondant à une préoccupation d’une dénommée Yvanne Désirée Lou, le président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro a rassuré que le dialogue triomphera.

« Depuis ce matin il y a des tirs partout hein président, rassurez nous », a indiqué l’internaute, et  Soro de répondre. « Quand c’est dur d’avancer seuls les durs avancent. Le dialogue triomphera. La paix triomphera. »

8400 ex rebelles intégrés dans l’armée ont réclamé leurs primes de guerre en janvier dernier. Après négociation avec le gouvernement, il a été décidé de leur octroyé la somme de 12 millions de FCFA et ce selon les autorités, conformément aux accords de Ouagadougou, signés en 2007 entre Laurent Gbagbo et Guillaume  Soro sous la supervision de l’ex président Balise Compaoré. Une première tranche de 5 millions avait été versée en janvier.

Donatien Kautcha, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment