10192017Headline:

Côte-d’Ivoire:L’arrestation de deux cadres proches »Banny n’ai pas du tout content

banny et ado

“2015 sera une année de paix malgré les oiseaux de mauvais augure’’ affirme Banny

L’arrestation de deux cadres proches » ne fait pas plaisir à Banny

Par Serge Alain Koffi

L’ancien Premier ministre ivoirien Charles Konan Banny, candidat déclaré à la présidentielle de 2015 contre l’actuel chef de l’Etat Alassane Ouattara, a déploré mercredi l’arrestation la semaine dernière de deux de ses proches, précisant que leur incarcération “ne (lui) fait pas plaisir’’.

“Vous savez il y a des choses qu’on ne fait pas (…) Evidemment vous savez que ça ne me fait pas plaisir’’, a déclaré Banny, s’adressant à un groupe de jeunes rassemblés devant son domicile pour lui “souhaiter la bonne année’’.

Pour M. Banny, “2015 sera une année de paix en Côte d’Ivoire malgré les oiseaux de mauvais augure’’.

Inculpés pour “enrichissement illicite’’, Sylvain Oka et Arthur Aloco, deux proches de M. Banny, ont été écroués le 23 décembre à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA).

Arthur Aloco, ex-directeur général de l’Agence des Télécommunications de Côte d’Ivoire (ATCI), une agence publique ivoirienne, est accusé de « blanchiment de capitaux » pour un montant de 500 millions de francs CFA.

Sylvain Oka a été le collaborateur de Charles Konan Banny alors qu’il était le gouverneur de la banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Alors qu’il est fonctionnaire, la justice lui reproche d’être à la tête d’un patrimoine mobilier de plusieurs milliards de francs CFA.

Charles Konan Banny est allé outre les consignes du président de son parti, l’ex-chef de l’Etat Henri Konan Bédié, patron du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, majorité), en se déclarant le 10 décembre candidat à l’investiture de cette formation pour la présidentielle prévue en octobre 2015.

M. Bédié, grand allié de Alassane Ouattara, a déjà appelé à voter pour le président ivoirien, candidat à sa succession.

Dans l’entourage de M. Banny, on estime ces arrestations visent à contrarier son ambition présidentielle.

« Le but de tout cela, c’est que M. Banny n’aille pas plus loin en 2015. Personne n’est dupe », avait récemment déclaré à la presse son porte-parole Sran Kouassi.

SKO
Alerte-info.net

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment