05302017Headline:

Côte-d’Ivoire/”Les bureaux du vice-président sont prêts mais la vice-présidence n’existe pas”

En Côte d’Ivoire, l’installation du vice-président de la République est pratiquement imminente, après quelques semaines de travaux qui avaient quelque peu perturbé la tranquillité dans l’enceinte du Palais présidentiel au Plateau. Daniel Kablan Duncan y prendra ses quartiers sous peu, avec les membres de son cabinet.

L’option initiale d’externaliser le cabinet du vice-président, à travers la réhabilitation d’un bâtiment annexe à l’entrée de la Présidence, avait été finalement abandonnée, aussi bien compte tenu de la durée des travaux, que de la confusion que cela aurait pu créer au niveau institutionnel : la vice-présidence n’existant pas dans le dispositif constitutionnel ivoirien.

Ainsi les bureaux du vice-président sont définitivement situés dans l’enceinte du Palais présidentiel au Plateau, à l’aile gauche au 1er étage au niveau de l’entrée principale, à quelques pas du bureau du Président de la République. Comme pour marquer que le numéro 2, c’est bien le vice-président de la République (VPR).

» Le vice-président existe. Il est une personnalité et une réalité institutionnelles, mais la vice-présidence n’existe pas, en tant qu’institution propre et à part. Elle est intégrée dans l’institution Présidence de la République, dont elle est déléguée. Le vice-président est une sorte de Président de la République délégué, investi à peu près des mêmes avantages et traitements que le Président de la République. À ce titre, il ne sert à rien de vouloir voir cela en termes d’institution propre, et à part détachée de la Présidence de la République. C’est comme à l’Assemblée nationale, ou au Conseil économique. Il y’a l’institution et son Président qui l’incarne, mais les vice-présidents ne sont pas des institutions propre ou à part. La vice-présidence de l’Assemblée nationale n’existe pas en tant qu’institution propre, mais elle est intégrée dans la Présidence de l’institution « , explique un sachant qui confirme que le vice-président est la seconde personnalité de la République, après le Président ; et que le Premier ministre et l’Assemblée nationale viennent ensuite successivement.

Par ailleurs, contrairement à l’ancienne configuration , l’on apprend que le Vice-président fait également office de deuxième personnage de la Présidence de la République avant le Secrétaire général qui devient troisième personnalité du Palais et cabinet présidentiel, tout en demeurant le chef de l’administration et de l’organisation des lieux.

C’est la réduction du nombre de collaborateurs du Président Alassane Ouattara avec les départs successifs de l’ex Directeur de cabinet Marcel Amon Tanoh et du Secrétaire général, Amadou Gon Coulibaly, et des conseillers, qui a permis de dégager de l’espace dans l’aile droite du Palais, au profit de l’équipe restreinte du chef de l’État ivoirien, actuellement conduite par le nouveau Secrétaire général, Patrick Achi.

Alice Ouédraogo

Afrikipresse

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment