02222020Headline:

Côte-d’Ivoire«Les héros se sont les Tuo Fozié…maintenant d’autres font du bruit », les vérités de Soro

«Les héros en Côte-d’Ivoire se sont les Tuo Fozié…maintenant d’autres font du bruit », les vérités de Soro depuis Lafopkokaha

Le Président sortant de l’Assemblée Nationale a reçu en audience le jeudi 15 décembre dans son village maternel de Lafopkokaha, en marge de la campagne pour les législatives du 18 décembre prochain, les parents de son compagnon de lutte Tuo Fozié.

Le patron de l’ex-rébellion a rappelé aux parents de son «frère» les souffrances qu’ils ont endurées durant leur exil. Soro a par ailleurs déploré le fait que certaines personnes font aujourd’hui du bruit alors que c’est eux, qui se sont battus pour libérer la Côte-d’Ivoire.

De larges extraits.

«Tuo Fozié est mon frère. On a vécu en exil ensemble pendant des années. Nous avons été dans la brousse ensemble et ça fait que nous sommes des frères et ce n’était pas facile. Et je me souviens de quelque chose. Quand nous étions en exil, nous n’étions pas nombreux. L’exil n’est pas facile, parce-que vous êtes privés de vos parents, de votre famille. Et un jour, lui et moi on échangeait. Il m’a demandé, quand penses-tu que nous allons rentrer au pays, parce-que chez nous on tue nos parents, nos enfants »

«Quel jour allons-nous rentrer pour les sauver. Je lui ai dit que la date de notre retour au pays, c’est toi et moi qui ne la connaissons pas. Un jour nous rentrerons en Côte-d’Ivoire et un jour, nous allons la libérer. Et nous sommes rentrés, plusieurs d’entre nous sont morts. Plus certains d’entre nous mourraient on se jurait de continuer le combat»

«Les héros en Côte-d’Ivoire se sont les Tuo Fozié. On a fait notre mission qui était de libérer la Côte-d’Ivoire et puis nous sommes retournés tranquillement chez nous sans faire du bruit»

«Maintenant d’autres font du bruit. Merci à Sakouma pour le combat que vous avez mené pour la libération de la Côte-d’Ivoire, à travers vos enfants qui ont donné leur poitrine. Vos enfants ont donné leur vie pour libérer la Côte-d’Ivoire»

«Chers parents je vous demande de prier pour que la paix règne dans notre pays, pour que la tranquillité règne dans notre pays. (…) Faites confiance en vous-mêmes, faites confiance en votre village et continuer à prier. Si vous continuez de prier, un jour Dieu exhaussera vos prières. Je disais les héros, voilà Ouattara Morou

«Merci d’être venus ici c’est chez vous. Ce village est le vôtre. Vous m’avez invité à Sakouma, j’accepte»

Koaci

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment