10152018Headline:

Côte-d’Ivoire«l’ex-chef rebelle ,colonel Morou Ouattara est inculpé de vol et mis « aux arrêts » par Le Procureur militaire

Le Lieutenant-colonel Morou Ouattara, Commandant en second des Forces spéciales de Cote-d’Ivoire, «est aux mains de la justice». L’information est du Procureur militaire, Ange Bernard Kessi Kouamé, qui animait une conférence de presse le mercredi 28 décembre 2016 au camp Galliéni d’Abidjan-Plateau. Le Procureur militaire faisait le point des différents dossiers dont il a eu la charge en 2016. Plusieurs ONG de défense des droits humains, dont la Cndhci, étaient présentes à la conférence.

Selon Ange Kessi, rapporté par le quotidien Soir-Info, «l’ex-chef rebelle est inculpé de vol portant sur la somme de 50 millions de francs Cfa destinée aux primes des soldats des Forces spéciales.»

Ange Kessi confirme ainsi une information qui circule depuis plusieurs mois.

«Il s’est opéré un vol au siège des Forces spéciales. On a volé 50 millions de francs Cfa. On n’a pas cassé le coffre. Le général de brigade, Doumbia Lacina, a porté plainte. Quatre militaires dont Morou Ouattara ont été arrêtés», a déclaré Ange Kessi à la presse, soulignant que les personnes soupçonnées d’avoir participé au vol, ont toutes cité le Lieutenant-colonel Morou Ouattara comme étant le cerveau du forfait (…) Le Caporal Brou Ettien Charles, le principal suspect, a cité plusieurs fois Morou Ouattara», a indiqué le Procureur militaire.

Le procès sur cette affaire s’ouvrira en 2017.

Morou Ouattara est dit très proche de l’ancien chef rebelle Soro Guillaume. D’autres ex-chefs de guerre tels que Loss [Losseni Fofana] de Man sont aussi visés par des enquêtes du Parquet militaire.

Avec Soir Info

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment