02282020Headline:

Côte d’Ivoire/Mutinerie à Bouaké : Wattao sort de son silence et fait des révélations concernant les négociations avec les mutins

Le nouveau chef de la garde Républicaine ivoirienne, le Lieutenant-Colonel Issiaka Ouattara dit Watao, a fait des révélations sur les mutineries de Bouaké. Il s’est confié à Jeune Afrique lors d’un entretien. Wattao est rentré dans les secrets des négociations entre mutins et le ministre de la Défense, Alain Donwahi. Des négociations qui se sont déroulé en début janvier à Bouaké.

Depuis le début janvier, la Côte d’Ivoire est secouée par plusieurs mutineries. Dans une interview accordée à l’hebdomadaire africain, Jeune Afrique, magazine panafricain Jeune Afrique (JA), le Lieutenant-Colonel Issiaka Ouattara dit Wattao le Colonel Wattao est revenu sur cet épisode. Il a fait des révélations concernant les négociations de la mutinerie de Bouaké.

«  Quand on est arrivés, les jeunes étaient très virulents. Beaucoup se sentaient abandonnés. Je leur ai dit que lorsque l’on aime son pays, on ne doit pas faire cela, que l’on ne fait que renforcer ses ennemis », a déclaré le nouveau patron de la garde Républicaine.

Selon Wattao, le ministre Alain Donxahi, le ministre de la Défense, n’avait été pris en otage par les mutins de Bouaké, lors des négociations. Il a affirmé ensuite que des mains obscures souhaitaient troubler les pourparlers entre mutins et Gouvernement.

imatin

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment