08182017Headline:

Côte-d’Ivoire:Opération de sécurisation / Plus de 580 personnes interpellées et 300 armes saisies en une semaine

Le ministre ivoirien de l’Intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko a annoncé jeudi que plus de 580 personnes ont été interpellées et 300 armes saisies à Abobo (Abidjan nord), une semaine après le lancement de l’opération de sécurisation dénommée « épervier 2 », lors d’une cérémonie.

« Une semaine après son lancement, l’opération épervier 2 a permis à nos hommes de détruire trois champs de cannabis, 40 fumoirs, de saisir 300 couteaux et armes à feu, et d’interpeller plus de 580 personnes », a indiqué M. Bakayoko.

Il a exhorté les forces de défense et de sécurité déployées dans la commune à « plus de vigilance et les a encouragé à « maintenir la pression sur les personnes indélicates afin qu’ »il règne à Abobo la quiétude et la sécurité totale ».

Le 1er juin, 537 éléments de la police et de la gendarmerie ivoirienne ont été déployés à Abobo dans le cadre de cette opération avec pour objectif la sécurisation, la casse des fumoirs et l’interpellation de personnes indélicates de la commune.

La commune d’Abobo a été l’épicentre de la crise postélectorale où une guérilla urbaine du nom de commando invisible avait combattu les forces de défense et de sécurité jusqu’à la chute de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo.

La guerre dans cette commune a eu comme conséquence une insécurité grandissante due à la circulation des armes et également la naissance du phénomène des enfants en conflit avec la loi appelés « microbes ».

En mai, l’opération épervier » a permis d’interpeller 422 personnes et de détruire 21 fumoirs dans le district d’Abidjan.

MKA Mamadou KANE

Alerte info/

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment