05292017Headline:

Côte d’Ivoire/Ouattara va-t-il (enfin) libérer les prisonniers politiques ?

prisonier politique

prison

Le sujet de la libération des prisonniers politiques a fait la une de certains quotidiens ivoiriens cette semaine. Tour d’horizon.

Selon le chiffre brandit par l’Association des femmes et familles des détenus d’opinion de Côte d’Ivoire (AFFDO-CI), « 425 personnes sont détenues pour leurs opinions » dans les prisons ivoiriennes.

Interrogée sur le sujet, la délégation américaine venue pour l’investiture du président Ouattara a admis l’existence de « problèmes en ce qui concernent les droits de l’homme », rapporte Le Nouveau Courrier. « Nous allons réitérer notre engagement au gouvernement ivoirien en ce qui concerne la question des droits de l’homme qui implique la société civile », a d’ailleurs poursuivi Thomas A. Shannon, chef de la délégation à l’approche de sa rencontre avec le chef de l’Etat ivoirien, mardi dernier.

Une étape sur la voie de la réconciliation

Pour les Américains, « la réconciliation est nécessaire », les élections n’étant qu’« une étape dans ce processus ». Une position qui fait écho au souhait de la société civile du département de Daloa (ville du centre-ouest de la Côte d’Ivoire) de voir « libérer les prisonniers politiques » par le président de la République, dixit Notre Voie.

Même son de cloche chez le candidat recalé Adama Ouattara, rapporte L’Inter. Cet ex-gendarme qui a vu sa candidature rejeté souhaite vivement l’ouverture « d’une passerelle en faveur du dialogue entre toutes les composantes de la classe politique et particulièrement avec l’ancien président Laurent Gbagbo ».

Mieux, selon Me Faustin Kouamé, ex-ministre de la justice sous Henri Konan Bédié, « Il faut conjuguer nos efforts pour que les deux (Laurent Gbagbo et Blé Goudé) qui sont à La Haye reviennent », déclare-t-il dans une interview accordée à L’Inter. Ce qui ne sera assurément pas du goût de la CPI dont la procureure envisage l’émission de nouveaux mandats d’arrêts « visant les ex-com’zones pro-Ouattara », précise Le Quotidien d’Abidjan.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment