10232017Headline:

Côte d’Ivoire/Parti unifié, procès Gbagbo : Encore Bédié dribble tout le monde…

bedie

Parti unifié, procès Gbagbo : Bédié dribble tout le monde

Son plaidoyer pour les personnes âgées
Henri Konan Bédié a remercié le minsitre Dosso Moussa d’avoir choisi Daoukro pour la cérémonie dédiée aux personnages du troisième âge.

Ceux qui avaient espéré que Henri Konan Bédié croquerait, vendredi, l’actualité politique à la faveur de la commémoration de la Journée internationale des personnes âgées, ont vite déchanté.

Pourtant, les dossiers chauds ne manquaient pas, en particulier, le débat enflammé autour du parti unifié, dont le pic a probablement été la récente passe d’armes entre le secrétaire exécutif du Pdci, Maurice Kacou Guikahué, et le porte-parole du Rdr, Joël N’guessan. Sur ces sujets brûlants, Henri Konan Bédié n’a pas concédé un traître mot. Il a « tout simplement » remercié Dosso Moussa, ministre de l’Emploi et de la protection sociale, d’avoir « choisi » Daoukro pour abriter les festivités dédiées aux gens du troisième âge. Le chef du Pdci a ensuite prononcé la formule consacrée venant clore la cérémonie.

Le discours écrit mis à la disposition des journalistes par les services de Henri Konan Bédié était, lui, plus élaboré. Certes, le président du Pdci n’y évoque pas l’actualité politique nationale mais le texte se veut un véritable plaidoyer en faveur des personnes âgées, particulièrement, celles ne disposant pas de la pension du retraité. « Une réflexion sérieuse mériterait d’être menée dans ce sens afin de permettre à ces personnes de bien vieillir, c’est-à-dire de disposer de moyens financiers, d’un logement plus ou moins décent, de pouvoir faire face aux problèmes de santé liés à leur état, de pouvoir continuer à mener une vie sociale et intellectuelle satisfaisante , ce qui se résume à pouvoir éprouver un sentiment global de bien-être ! », écrit Henri Konan Bédié. Il appelle, dans le texte, Dosso Moussa et « l’équipe qui l’entoure » à se pencher sur la question de la protection et de la promotion des personnes âgées.

Dans son discours qui avait précédé celui de HKB, l’inspecteur général d’Etat et parrain de la cérémonie, Niamien N’goran, avait suggéré la gratuité des soins pour les personnes du troisième âge. « La politique de prise en charge des personnes âgées, devrait pouvoir intégrer, dans l’offre des services de santé publique, le principe de la gratuité des soins », a fait valoir M. Niamien. « Le combat contre la pauvreté ne peut être gagné, s’il ne prend en compte les personnes du troisième âge.Ce combat doit être également l’affaire de tous et appelle à la mobilisation pour le bien-être des populations vieillissantes et vulnérables », a ajouté Niamien N’goran.

Notons l’intervention du porte-parole des personnes âgées des régions de l’Iffou et du Moronou, Angoura Kouadio Rigobert. Il s’était réjoui des célébrations de Daoukro, preuve que les personnes du troisième âge ne sont pas « oubliées ».

M. Angoura a remercié les autorités pour les journées de dépistage de l’hypertension artérielle et du diabète organisées à leur intention.

Kisselminan COULIBALY, Envoyé spécial à Daoukro

l’inter

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment