06272017Headline:

Côte d’Ivoire:Présidentielle 2020 :Voici Comment Ouattara est parvenu a fait plier Soro

On en sait un peu plus sur les vraies raisons du communiqué de Guillaume Soro, se désolidarisant de ceux qui annoncent sa candidature pour la présidentielle de 2020. Selon une source proche du régime Ouattara, le Président de l’Assemblée nationale aurait été lui-même interpellé sur les agissements de ses partisans.

A la surprise générale, un communiqué émanant du cabinet du président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, a annoncé lundi ‘’qu’il est indécent et inopportun de s’incruster dans un débat sur d’hypothétiques et évanescentes ambitions obsessionnelles pour 2020 qui n’apporte et n’améliore en rien le quotidien des Ivoiriens’’.  « Le Cabinet du Président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire et sur ses instructions directes tient à porter à la connaissance des internautes,  de l’opinion nationale et internationale que Monsieur Guillaume Kigbafori Soro n’a d’autre ambition que de demeurer concentré : à travailler au rayonnement de l’Institution parlementaire dont il a la charge; à se focaliser sur les problèmes et le quotidien des Ivoiriens dont il est l’un des représentants. Pour l’heure, il considère qu’il est indécent et inopportun de s’incruster dans un débat sur d’hypothétiques et évanescentes ambitions obsessionnelles pour 2020 qui n’apporte et n’améliore en rien le quotidien des Ivoiriens », a fait savoir le communiqué signé de son Directeur de Cabinet Daho Bakary.

Le Cabinet du Président de l’Assemblée Nationale va plus loin en rappelant que ‘’2020 se décidera avec messieurs Alassane OUATTARA  et Henri Konan BEDIE’’ et qu’il faut laisser le Président de la République et le Gouvernement travailler dans la sérénité, débarrassés de toute scorie, à l’épanouissement de nos compatriotes. « La seule orientation que le Président recommande avec force est de travailler au rassemblement des Ivoiriens et de s’investir à trouver les voies et moyens de réussir le PARDON et la RECONCILIATION entre les filles et les fils de la Côte d’Ivoire », conclu le communiqué. Une sortie on ne peut plus surprenante au moment même où les partisans de Soro ne se cachent plus pour lui exprimer leur soutien. Certains sont même allés plus loin en annonçant publiquement que Soro serait le meilleur cheval pour la Côte d’Ivoire en 2020.

 

« Quand on regarde donc objectivement la génération de l’après Alassane Ouattara, quel homme d’Etat, ou quelle femme politique, mieux que l’actuel Chef du Parlement, Guillaume Kigbafori Soro, émerge incontestablement du lot des hommes et femmes politiques ivoiriens âgés de plus ou moins de 25 ans que lui? (…) Depuis 2012, il préside sans discontinuer avec succès aux destinées de la seconde institution de l’Etat de Côte d’Ivoire, le parlement devenu bicaméral depuis la révision constitutionnelle de 2016…Quel CV politique parle mieux que le sien pour épouser la cause de la génération de l’après-Ouattara / Bédié? Qui mieux que lui connaît le legs des Anciens, et les attentes fiévreuses des Jeunes qui constituent la majorité de la population ivoirienne actuelle? Aucun autre homme politique, aucune autre femme politique, que je sache », lançait récemment le professeur  Franklin Nyamsi.

Pourquoi alors cette volte face de Guillaume Soro à moins de 3 ans de la présidentielle de 2020 ? La vérité, confie une source proche du pouvoir, c’est que Guillaume Soro aurait personnellement été rappelé à l’ordre par le Président Alassane Ouattara qui lui aurait clairement fait savoir que les déclarations intempestives de ses partisans sur 2020, et plus précisément celles de ses internautes, dérangent la cohésion au sein du RHDP. Le chef de l’Etat, poursuit notre source, aurait donc demandé poliment à Soro de tempérer les ardeurs de ses partisans. D’où ce communiqué : « Le Cabinet du Président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire et sur ses instructions directes tient à porter à la connaissance des internautes (…) que Monsieur Guillaume Kigbafori Soro n’a d’autre ambition que de demeurer concentré : à travailler au rayonnement de l’Institution parlementaire dont il a la charge; à se focaliser sur les problèmes et le quotidien des Ivoiriens dont il est l’un des représentants. Pour l’heure, il considère qu’il est indécent et inopportun de s’incruster dans un débat sur d’hypothétiques et évanescentes ambitions obsessionnelles pour 2020 qui n’apporte et n’améliore en rien le quotidien des Ivoiriens ». Le communiqué est clair et limpide pour ceux qui veulent le comprendre. Mais reste à savoir si les partisans de ‘’Tiéni Gbanani’’ l’entendront de cette oreille. Eux dont la plupart sont déjà en campagne pour leur champion.

David YALA

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment