07222017Headline:

Côte-d’Ivoire:Remaniement ministeriel/ Beaucoup de grosses têtes sont tombeés/Affousatou Bamba,Jean Billon,..

Comme attendu le nouveau gouvernement ivoirien, le premier de l’ère Gon Coulibaly a été rendu public ce mercredi par Patrick Achi, le nouveau SG de la présidence ivoirienne avec rang de ministre.

La première remarque de taille concerne les non-reconductions de quatre membres de l’ancienne équipe que l’on pourrait qualifier d’importants.

Il s’agit des ex-ministres Affoussy, Toungara, Billon et Dakoury qui n’ont pas été reconduits dans leurs fonctions.

Le départ d’Affoussy Bamba du poste de la Communication était attendu et su, après sa tentative de fraude lors de la récente municipale à Cocody. L’ex-ministre, ex- porte-parole de la rebellion, battue par la liste conduite par Yasmina Ouégnin, avait en effet passé des coups de fils à Alassane Ouattara et Hamed Bakayoko pour que les résultats soient retournés en sa faveur.

Anne-Ouleto passe au poste de porte-parole adjointe du gouvernement en remplacement d’Affoussy Bamba-Lamine.

Billon pourrait avoir payé pour son «double jeu» avec le RHDP, la coalition au pouvoir. Il est soupçonné d’avoir financé plusieurs candidatures indépendantes lors des dernières législatives.

Dakoury, [celui qui avait introduit Affoussy à la rébellion], ex-numéro deux de la même rébellion MPCI, désormais ex-ministre des Eaux et forêts, est l’un des derniers rebelles à quitter le gouvernement.

Toungara Adama pourrait avoir payé pour sa «cupidité» dans la gestion des Energies en Côte-d’Ivoire. Il lui ai reproché entre plusieurs autres méfaits, d’avoir favorisé ses proches dans la distribution des marchés publics dans son ministère.

Le nouveau gouvernement comprend, y compris les ministres délégués et secrétaires d’Etat, un peu moins d’une quarantaine de membres.

Plus d’infos suivront

connectionivoirienne

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment