12062016Headline:

Côte d’Ivoire:Sans salaire depuis un an: Les ex-journalistes de La Matinale en grève de la faim,à la cathédrale St Paul du Plateau.

greve

Sans salaire depuis un an: Les ex-journalistes de La Matinale en grève de la faim, réclament leurs droits au RDR « Nous appelons le Président Ouattara au secours »

Sans salaire depuis la fermeture de La Matinale en décembre 2015, les journalistes de l’ancien journal du parti au pouvoir, le RDR, ont entamé depuis ce lundi une grève de la faim à la cathédrale St Paul du Plateau.

La mine déconfite, signe que les 10 mois passés sans salaire depuis la fermeture de La Matinale, ont agi sur leur quotidien, les journalistes du défunt quotidien du RDR, La Matinale, ont entamé depuis ce lundi une grève de la faim à la cathédrale St Paul du Plateau. Ils réclament le paiement intégral de leurs droits de travail par la direction du Rassemblement des républicains dirigé par le ministre Amadou Soumahoro.

« Depuis la fermeture de La Matinale en décembre 2015, nous avons cru en la bonne foi de la direction du RDR qui nous a promis la création d’un nouveau canard devant reprendre l’ancien personnel de La Matinale. Cela fait maintenant presqu’un an, toutes nos tentatives pour rentrer en contact avec le ministre Amadou Soumahoro affin d’en savoir un peu plus sur notre sort, sont restes vaines. Nous n’avons plus d’argent pour scolariser nos enfants. Certains parmi nous ont été vidés de leurs maisons pour cumul de loyers impayés. Nous ne pouvons plus restés dans l’attente. Nous réclamons le paiement intégral de nos droits », a lancé Jacques Yoh, porte-parole des grévistes.

Jacques Yoh révèle qu’au cours d’une réunion un jour au siège de La Matinale à Treichville, le SGI du RDR Amadou Soumahoro déclarait que tout journaliste ”qui s’amuserait à écrire un article contre le Président Alassane Ouattara sera viré aussitôt et ses droits payés car les RDR a les moyens de le faire”. « Nous en appelons à la bienveillance du Président Alassane Ouattara. On ne comprend pas pourquoi depuis un an, Amadou Soumahoro et le RDR sont incapables de nous payer nos droits alors qu’ils ont volontairement fermé le journal. Nous resterons à la cathédrale tant que nos droits ne sont pas payés », a confié Ambroise Tiétié, ex-rédacteur en chef du journal pro-Ouattara.

David YALA

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment