05292017Headline:

Cote d’Ivoire:Tapé Doh charge / Voici ce qu’il dit de Gbagbo

tape doh

Présent le dimanche 27 septembre, à l’aéroport de Daloa, Tapé Doh Lucien, l’un des barons de la filière café-cacao, a indiqué à la presse qu’il est temps de tourner la page Gbagbo et d’emprunter le train de l’émergence.

« Nous ne pouvons pas nous servir du nom de Gbagbo pour toujours résoudre nos problèmes puisque nous cherchons le développement comme toutes les autres régions du pays. Si nous voulons nous focaliser sur le cas Gbagbo, nous n’allons résoudre aucun problème », a-t-il dit. Poursuivant, il ajouté que comme tout élu, l’ex-Chef de l’Etat devait partir un jour du pouvoir pour laisser la place à un autre.

Pour Tapé Doh, il est temps de faire comprendre à ses parents qu’ils doivent « tourner la page de Gbagbo, mais sans l’oublier ». Car, il y a eu les pages Houphouët-Boigny, Bédié et Guéi qui ont été tournées, mais ils n’ont pas pour autant été oubliés par les populations.

Il a également soutenu que l’actuel Président de la République est en train de « partager le gâteau aux Ivoiriens et il faut que nous ayons notre part.» Et cette part, dira Tapé Doh, réside dans la construction de routes, d’adduction en eau potable, la nomination de certains sous-préfets dans des sous-préfectures, la construction de salles de classe, la réhabilitation et l’équipement des centres de santé, etc.

Selon lui, les populations du Haut-Sassandra ont des problèmes de développement qui doivent être présentés au Chef de l’État, loin des calculs politiques.

C’est pourquoi, il a appelé à enterrer les rancœurs et aller à l’essentiel, à savoir le développement.

Pour la circonstance, il est arrivé à l’aéroport avec une forte délégation de planteurs de café-cacao et des chefs traditionnels de la région du Haut-Sassandra.

Ouattara Ouakaltio
envoyé spécial dans le Haut-Sassandra
source: ratmat.info

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment