12102016Headline:

Côte d’Ivoire:«Une nouvelle constitution pour les étrangers pour que Compaoré “l’ivoirien nouveau” succède à Ouattara”

compaore-ouattara

Côte d’Ivoire: Constitution pour que Compaoré succède à Ouattara, la parano virale du «off» de la campagne constitutionnelle

Exit discours ou propagande ça et là, le “off” de la campagne pour le referendum laisse apparaitre le condensé du contexte ivoirien et passer outre serait une omission de lèse majesté journalistique pour les observateurs avertis qui quotidiennement se référent à KOACI

«Une constitution  pour les étrangers, pour que “l’ivoirien nouveau” Blaise Compaoré soit le successeur d’Alassane Ouattara» voici les allégations populaires qui surgissent et se répandent viralement à l’approche du jour du vote référendaire.

Loin d’un avis sur un “oui” ou un “non” voire d’un boycott pour ne pas dire plus fondamentalement, loin d’un simple intérêt quant au contenu de la chose et ses articles à voter le 30, la rue se déchaine et sont scénarisées toutes sortes de potentialités aussi fantomatiques que fantasmatiques.

Si l’anxiogène de la société ivoirienne mesuré crescendo depuis le top départ crise en 1993 demeure un frein psychologique à toute émergence, les choix pris sciemment, à l’image de la nationalité ivoirienne donnée subitement à un ancien despote ouest africain et par n’importe lequel, ne sont pas là pour dévier les directions passionnelles les plus sinueuses des inquiets.

En somme, à moins d’un schéma de vice présidence nommée dans la phase transitoire, ivoirien ancien ou nouveau, Blaise Compaoré né de père et de mère burkinabé ne pourra pas, selon le nouveau texte, succéder en tête de liste dans une présidentielle ou d’une vice présidence associée, à Alassane Ouattara qui à cette heure, en phase avec Bédié, milite pour un après lui avec une “nouvelle génération”.

Wassimagnon, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment