07272017Headline:

Côte d’Ivoire/Voici pourquoi Alain Lobognon s’attaque à Amichia François

Alain Logbognon

Alain Lobognon, l’ancien ministre des Sports et Loisirs, n’est pas content d’Amichia François, l’actuel patron des Sports en Côte d’Ivoire. Il l’a fait savoir à travers sa page Facebook.
Le mécontentement du député-maire de Fresco est relatif à l’application de la loi sur le sport, dont la promulgation par le Chef de l’Etat Alassane Ouattara a été faite le 22 décembre 2014. Cette loi serait selon Alain Lobognon, ‘’égarée’’ dans les tiroirs par l’administration dirigée par le ministre Amichia François. « (…) Accusé d’un crime que je n’ai pas commis, j’ai été démis de mes fonctions au Gouvernement le 13 mai 2015, avec la satisfaction d’avoir réussi à doter le sport ivoirien d’une Loi mettant l’accent sur la formation des athlètes et des dirigeants, le développement des infrastructures, le financement et la professionnalisation des activités sportives. L’ambitieux programme de professionnalisation du sport confié au BNEDT visait à traduire en actions concrètes, les dispositions pertinentes de la Loi relative au sport promulguée par le Président Alassane Ouattara le 22 décembre 2014, qui donnait douze mois aux acteurs sportifs pour se conformer à la légalité. Ce programme s’est égaré depuis dans des tiroirs. La nature ayant horreur du vide, avant la fédération ivoirienne de basketball, la fédération ivoirienne de rugby a renouvelé ses instances au mépris de la Loi qui régit notre sport. Il en sera certainement de même pour les autres fédérations dont certains des électeurs, au regard de la Loi, n’ont aucune légitimité. Le plus grand perdant sera le sport ivoirien, abandonné à un sort incertain par des décideurs inexistants quand il s’agit de faire respecter la logique et la Loi », a lâché l’ancien ministre des Sports et Loisirs sur sa page Facebook. Qui s’interroge sur l’avenir du sport en Côte d’Ivoire.
Si Le ministre Amichia François n’a pas jugé nécessaire de réagir, il est bon de savoir que la loi sur le sport n’a pas été égarée dans les tiroirs comme l’indique le député-maire de Fresco. Cette loi entrera en vigueur le 13 février 2016. Mais avant, le ministre Amichia François et ses services se sont attelés à rédiger l’ensemble des décrets (25) qui devront suivre l’application de cette loi, en vue de la professionnalisation du sport. Un séminaire a été même organisé dans ce sens en juillet 2015. Mieux, ces projets de décrets déjà rédigés et transmis au secrétariat du gouvernement, n’attendent plus qu’adoption en Conseil des ministres. Les élections au Basket-ball et au Rugby que dénonce Alain Lobognon se sont déroulées dans les règles de l’art selon les commissions électorales. Ce, en conformité avec les statuts des dites fédérations sportives.

Ange K
Source: L’intelligent d’Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment