05262024Headline:

Coup d’Etat au Niger : la fille de Bazoum accuse Mahamadou Issoufou

Hinda Bazoum, fille du président déchu Mohamed Bazoum, pointe du doigt l’ancien président Mahamadou Issoufou comme étant le principal instigateur du coup d’État militaire ayant renversé son père il y a neuf mois.
Dans une tribune publiée sur le site du journal nigérien L’Autre Républicain, Hinda Bazoum, fille du président déchu Mohamed Bazoum, accuse ouvertement l’ancien président Mahamadou Issoufou d’être le cerveau derrière le coup d’État militaire ayant conduit au renversement de son père en juillet dernier.

Dans ses propos, Hinda Bazoum révèle que ses parents, Mohamed Bazoum et son épouse, sont détenus dans des conditions spartiates à l’intérieur de la résidence présidentielle à Niamey depuis le coup d’État. Elle dénonce avec amertume le rôle présumé de Mahamadou Issoufou dans cette crise, décrivant sa trahison comme étant « la plus lâche et cruelle ».

La fille de l’ancien président affirme que le coup d’État aurait été orchestré par Issoufou dans le but de protéger ses propres intérêts personnels, avec l’espoir de revenir au pouvoir après une courte transition militaire au cours de laquelle, une nouvelle Constitution serait adoptée.

Hinda Bazoum révèle également que l’ancien président aurait manœuvré pour lever l’immunité de son père et le faire condamner par un tribunal militaire, afin de l’empêcher de se présenter aux prochaines élections présidentielles. « Nos parents sont coupés du monde et enfermés dans un espace restreint sans avoir le droit de sortir prendre l’air, ni recevoir de visite. Depuis neuf mois, ils n’ont pas vu la lumière du soleil et n’ont parlé avec aucune personne, hormis un médecin qui passe les voir deux fois par semaine », affirme Hinda Bazoum.

What Next?

Recent Articles